Divers

Le Monde - L’épisiotomie : un taux bien inférieur aux 75 % évoqués par Marlène Schiappa mais de vraies questions

il y a 3 semaines, par Info santé sécu social

Cette incision du périnée est réalisée dans 26,8 % des accouchements par voie basse, selon l’Inserm, un taux qui atteint 44,4 % pour une première naissance.
La secrétaire d’Etat à l’égalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa, s’est attiré lundi 24 juillet les foudres des gynécologues après des déclarations sur les épisiotomies pratiquées durant les accouchements. Les représentants du Collège national des gynécologues et obstétriciens français (Cngof) se sont déclarés « choqués » par le relais (...)

Lire la suite
Divers

Allo docteurs avec AFP - Violences obstétricales : "un sujet essentiel" pour les sages-femmes

il y a 3 semaines, par Info santé sécu social

La secrétaire d’Etat à l’égalité femmes-hommes Marlène Schiappa avait provoqué un tollé des médecins en évoquant les "violences obstétricales" subies par les femmes lors de leur accouchement, en s’appuyant sur des chiffres erronés concernant l’épisiotomie. L’Ordre des sages-femmes a cependant salué jeudi 27 juillet le rapport commandé par le gouvernement pour étudier les violences obstétricales, un sujet "essentiel" dont la définition reste "sujette à débat". Les violences obstétricales sont "un sujet (...)

Lire la suite
Divers

Communiqué du MIOP - Ordres de santé : les dernières élections des Kinés et Infirmiers confirment un désaveu massif des professionnels !

il y a 1 mois, par Info santé sécu social

Communiqué du Mouvement médical d’Insoumission Ordinale Partielle
Des élections viennent de se tenir fin mai et fin juin 2017 pour renouveler les conseils départementaux des ordres des Masseurs-Kinésithérapeutes et des Infirmiers.
Leurs résultats sont très parlants :
pour les 80000 masseurs-kinésithérapeutes de France, seulement 11 769 d’entre eux ont estimé utile de voter (16,39% des libéraux et 6,08% des salariés) ; depuis plus de 10 ans d’existence de cet ordre, le taux de participation aux (...)

Lire la suite
Divers

Médiapart - Au procès Aubier, l’éclatante mauvaise foi du médecin de Total

il y a 2 mois, par Info santé sécu social

Par Michaël Hajdenberg
En avril 2015, Michel Aubier, pneumologue et mandarin, n’avait pas mentionné devant une commission d’enquête du Sénat sur la pollution le fait qu’il travaillait depuis 18 ans pour Total, pour environ 100 000 euros par an. Mercredi, il était jugé pour « faux témoignage ». Une occasion rare d’aborder la question des conflits d’intérêts au tribunal. Un médecin jugé devant le tribunal correctionnel, cela arrive. Mais pour avoir oublié de déclarer qu’il était rémunéré par une entreprise (...)

Lire la suite
Divers

La Tribune - Le gouvernement présente une épaisse feuille de route sociale

il y a 2 mois, par Info santé sécu social

Par Jean-Christophe Chanut Emmanuel Macron a décidé de faire de la réforme du droit du travail la mère de toutes les réformes... Les ordonnances réformant le Code du travail seront adoptées à la fin de l’été. Si la barémisation des indemnités prud’homales est bien prévue, le reste du contenu demeure encore un peu flou. Le Premier ministre Édouard Philippe a comme convenu envoyé son "programme de travail pour rénover notre modèle social". Outre les ordonnances, au contenu non encore précisé, (...)

Lire la suite
Divers

Pétition du Docteur Dr Alain Frobert - Un réseau national de centres de santé pour lutter contre les déserts médicaux

il y a 2 mois, par Info santé sécu social

Publié sur le site SOLIDARITÉ FRANCE – GRÈCE
Les déserts médicaux sont les premiers signes de la catastrophe sanitaire en cours.
La médecine libérale traditionnelle a abandonné les territoires ruraux et abandonne aujourd’hui les villes moyennes, Paris et les quartiers défavorisés des grandes villes.
Les cotisations de millions de salariés financent notre système de protection sociale mais l’offre de soins reste pour la médecine ambulatoire quasi exclusivement libérale.
C’est ce système qui a conduit (...)

Lire la suite
Divers

Lequotidiendumedecin.fr : Agnès Buzyn : Matignon se chargera de l’INSERM pour éviter les conflits d’intérêts

il y a 3 mois, par infosecusanté

Agnès Buzyn : Matignon se chargera de l’INSERM pour éviter les conflits d’intérêts
19.05.2017
La nouvelle ministre de la Santé, Agnès Buzyn, laissera à Matignon le soin de traiter les questions liées à l’INSERM, dirigé par son époux Yves Lévy, pour éviter tout conflit d’intérêts, a expliqué vendredi son entourage à l’AFP.
L’Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM) est un organisme public placé sous double tutelle des ministères de la Recherche et de la Santé.
Un problème « identifié (...)

Lire la suite
Divers

Lequotidiendumedecin.fr : ONDAM, complémentaires, tiers payant... : les dossiers à risques qui attendent le Pr Buzyn

il y a 3 mois, par infosecusanté

ONDAM, complémentaires, tiers payant... : les dossiers à risques qui attendent le Pr Buzyn
Cyrille Dupuis
17.05.2017
À peine nommée, le Pr Agnès Buzyn, nouvelle ministre de la Santé, devra rendre rapidement des arbitrages sur des dossiers sensibles qui concernent le rétablissement de la confiance avec la médecine libérale (quid du tiers payant généralisé ?), la gouvernance de l’hôpital, les déficits des comptes sociaux ou encore l’avenir des futurs contrats des complémentaires. Tour d’horizon.
• Sécu (...)

Lire la suite
Divers

Pourquoi docteur - Laigneville : un maire interdit à ses habitants de mourir à domicile

il y a 3 mois, par Info santé sécu social

Désert médical
par Marion Guérin
Vous voulez mourir ? Grand bien vous fasse, mais pas ici, pas chez vous. A Laigneville, dans l’Oise, il est formellement interdit depuis mercredi de décéder à domicile. Les candidats au grand départ sont tenus de trépasser sur la voie publique, dans les centres commerciaux ou sur les terrasses de café, qu’importe, du moment que le Samu puisse constater leur mort et qu’un médecin n’ait pas à se rendre chez eux pour le faire.
Christophe Dietrich a décidé de jouer la (...)

Lire la suite
Divers

Lequotidiendumedecin.fr : Le Pr Agnès Buzyn, une hématologue reconnue à la tête du ministère de la Santé

il y a 3 mois, par infosecusanté

Le Pr Agnès Buzyn, une hématologue reconnue à la tête du ministère de la Santé
Henri de Saint Roman
| 17.05.2017
À 54 ans, le Pr Agnès Buzyn, qui dirigeait jusque-là la Haute autorité de santé (HAS), vient d’être choisie pour le poste de ministre des Solidarités et de la Santé. Depuis plusieurs jours, circulaient plutôt les noms d’Arnaud Robinet, secrétaire national à la Santé des « Républicains », et du socialiste Olivier Véran, ancien rapporteur du projet de loi Touraine. La nomination de cette (...)

Lire la suite

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70