Le financement de la Sécurité sociale

Le Généraliste - Dépenses de santé 2016 : plus forte évolution en ville qu’à l’hôpital

il y a 1 semaine, par Info santé sécu social

Les dépenses de santé sont estimées à 185,2 milliards d’euros pour 2016, un montant "très proche" de l’objectif du gouvernement. Le Comité d’alerte confirme que l’objectif national des dépenses d’assurance maladie (Ondam) de 2016, fixé à 1,8 % de croissance par rapport à 2015, devrait être respecté. Un constat qui a été immédiatement salué par les trois ministres de l’Economie, du Budget et de la Santé. Dans un communiqué commun, Michel Sapin, Christian Eckert et Marisol Touraine estiment que "ce résultat (...)

Lire la suite
Le financement de la Sécurité sociale

Annuaire Sécu - 55 ans de diversification des financements de la protection sociale

il y a 1 mois, par Info santé sécu social

Selon une étude de la DREES, les recettes de la protection sociale ont, depuis 1959, plus que doublé en proportion de la richesse nationale, passant de 16 à 34 points de PIB en 2015, ce qui traduit l’élargissement continu du champ de la protection sociale. Leur structure s’est également fortement modifiée avec une part des impôts et taxes affectés (ITAF), au premier rang desquels se trouve la CSG, qui a nettement augmenté. Cela a diminué d’autant la part des cotisations sociales – qui demeurent (...)

Lire la suite
Le financement de la Sécurité sociale

Miroir social - Le CICE a-t-il fait baisser les salaires ?

il y a 2 mois, par Info santé sécu social

Le crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi (CICE) est un avantage fiscal accordé à toutes les entreprises. Il est entré en vigueur en 2013. Il se calcul sur la masse salariale (6 %) et correspond pour les entreprises à une baisse indirect du coût du travail. Il ne concerne que les salariés recevant moins de 2,5 SMIC bruts horaires.
Une question se pose : les employeurs n’auraient-ils pas volontairement bloqué les évolutions de salaires (des rémunérations les plus bases) pour ne pas franchir le (...)

Lire la suite
Le financement de la Sécurité sociale

Blog de Médiapart. Revue Frustration - Macron ment : la baisse des cotisations sociales ne crée pas d’emploi

il y a 3 mois, par Info santé sécu social

De Le Pen à Macron, la recette miracle à la relance économique semble se trouver dans la baisse des « charges patronales ». Ces candidats font de cette baisse l’alpha et l’oméga de la création d’emploi, Emmanuel Macron allant jusqu’à promettre une baisse durable de 6 points de ces cotisations. Revendication de longue date du MEDEF, cette mesure ne fera en rien baisser le chômage.
Vieille rhétorique, vieille recette
Depuis 1993, l’année où le chômage de masse atteignait 10 %, il a été décidé que le (...)

Lire la suite
Le financement de la Sécurité sociale

Slate.fr - Mais comment va la Sécurité sociale ?

il y a 4 mois, par Info santé sécu social

Le déficit de la Sécurité sociale, son fameux « trou », pose avant tout un problème économique, même s’il est souvent un argument utilisé par les politiques. Il convient de restituer la réelle dimension de ce « trou ». En 2016, les pertes de la Sécu ne représentent que 1 à 1,5% des dépenses, selon le périmètre considéré.
Que penser d’une communication politique qui, un jour, prône des remises en question radicales pour manifester un engagement sans faille auprès des militants les plus engagés, avant le lendemain (...)

Lire la suite
Le financement de la Sécurité sociale

Anuaire Sécu - La CADES a amorti 124,7 milliards d’euros de dette sociale depuis sa création en 1996

il y a 4 mois, par Info santé sécu social

La Caisse d’Amortissement de la Dette Sociale (CADES), en charge de financer et d’amortir la dette sociale en France, dresse le bilan de l’année 2016 écoulée et annonce son programme de financement pour l’année 2017.
Dans un communiqué du 13 décembre, elle précise que, depuis sa création il y a vingt ans, elle a amorti 124,7 milliards d’euros de dette sociale.
"L’amélioration annoncée cette année des comptes de la Sécurité Sociale devrait progressivement supprimer la création de nouvelle dette sociale. (...)

Lire la suite
Le financement de la Sécurité sociale

Médiapart , Le blog de Henri Sterdyniak - Remplacer des cotisations salariales par la CSG, erreur ou projet caché ?

il y a 4 mois, par Info santé sécu social

Quand Emmanuel Macron fait une proposition saugrenue...
Monsieur Emmanuel Macron propose de remplacer les cotisations salariales maladie et chômage par des points de CSG. Actuellement, un salarié du privé paye 2,4 points de cotisations chômage et 0,75 point de cotisation maladie. Ces cotisations seraient remplacées par 1,75 point de CSG, de sorte que les salariés gagneraient 1,4 % de salaire de plus, tandis que les retraités, les chômeurs (sauf les allocataires les plus pauvres dispensés de CSG) (...)

Lire la suite
Le financement de la Sécurité sociale

La Tribune.fr : Suppression des cotisations chômage et maladie : ce que veut dire la proposition Macron

il y a 4 mois, par infosecusanté

La Tribune.fr : Suppression des cotisations chômage et maladie : ce que veut dire la proposition Macron
Le candidat à la présidentielle veut supprimer les cotisations maladie et chômage à la charge des salariés. Elles seraient remplacées par une hausse de la CSG. Concernant le chômage, il s’agirait d’une vraie révolution pour la protection sociale, le basculement vers un système beveridgien
"Pour permettre à chaque Française et Français de pouvoir vivre plus dignement de son travail", "on a besoin de (...)

Lire la suite
PLFSS 2017

Lequotidiendumedecin.fr : Vaccination par les pharmaciens, protection maternité : le budget de la Sécu définitivement adopté

il y a 4 mois, par infosecusanté

Vaccination par les pharmaciens, protection maternité : le budget de la Sécu définitivement adopté
Stéphane Long
05.12.2016
Le Parlement a adopté définitivement ce lundi, par un ultime vote de l’Assemblée nationale, le PLFSS 2017 (projet de loi de financement de la Sécurité sociale), le dernier du quinquennat.
À main levée, les socialistes et radicaux de gauche se sont prononcés pour, les élus LR, UDI et du Front de gauche contre.
Ce vote clôt au Parlement huit semaines d’examen sans heurts majeurs (...)

Lire la suite

0 | 10 | 20 | 30