Partis politique

Allo docteurs - Macron vs Le Pen : en santé, tout les oppose ou presque

hier, par Info santé sécu social

Aucun des deux candidats ne promet de grands bouleversements en matière de santé. Leur but affiché est de préserver, sauver et pérenniser notre système de santé. Mais Emmanuel Macron et Marine Le Pen s’opposent sur les moyens et la philosophie pour y arriver. Emmanuel Macron souhaite redynamiser l’économie française et faire financer notre système par la CSG (et non plus par les cotisations maladie). Marine Le Pen, elle, souhaite faire des économies en réservant les soins aux seuls Français, la (...)

Lire la suite
Partis politique

La Tribune - Sécu : comment Macron et Le Pen veulent réaliser des économies

il y a 3 jours, par Info santé sécu social

Par Jean-Yves Paillé
Plusieurs mesures d’économies proposées par Emmanuel Macron le sont également par Marine Le Pen, dont le développement des génériques, la vente des médicaments à l’unité. Plusieurs mesures d’économies proposées par Emmanuel Macron le sont également par Marine Le Pen, dont le développement des génériques, la vente des médicaments à l’unité. (Crédits : Reuters/Christian Hartmann) Le candidat d’En Marche ! veut passer à un système de santé plus centré sur la prévention, en développant la (...)

Lire la suite
Parti Socialiste

Lequotidiendumedecin.fr : Benoît Hamon (PS) : « La souffrance au travail est une réalité criante chez les personnels soignants »

il y a 2 semaines, par infosecusanté

Benoît Hamon (PS) : « La souffrance au travail est une réalité criante chez les personnels soignants »
Sophie Martos
| 10.04.2017
Supprimer les franchises, conserver le tiers payant généralisé, réfléchir à une part de capitation dans la rémunération, engager un plan de revalorisation des carrières à l’hôpital, reconnaître le burn-out comme maladie professionnelle, légaliser le cannabis : dans un entretien au « Quotidien », Benoît Hamon explique ses choix. Le candidat PS affirme que le revenu universel (...)

Lire la suite
Du centre à la droite

J.I.M. (journal international de médecine) - Emmanuel Macron n’est pas vacciné contre les lapsus

il y a 3 semaines, par Info santé sécu social

De nombreux lecteurs se sont, en début de semaine dernière, émus des propos d’Emmanuel Macron, qui, dans un meeting sur l’Ile de la réunion, avait qualifié de remarquables les travaux du Professeur Joyeux. Rappelons que ce controversé cancérologue à la retraite, radié de l’Ordre des médecins, s’est manifesté ces dernières années par des prises de position anti-vaccinales ou favorables à des "médecines" alternatives contestées.
Quatre jours après ces propos d’Emmanuel Macron et 48 heures après qu’ils aient (...)

Lire la suite
Du centre à la droite

Le Quotidien du médecin - Huit médecins généralistes sur dix voteront Fillon ou Macron

il y a 3 semaines, par Info santé sécu social

Fillon s’envole, Le Pen fait la grimace ! Selon notre sondage Stethos, les médecins de famille ne voteront pas du tout comme le reste de la population. à l’élection présidentielle, près d’un sur deux choisirait le candidat de la droite. Alors que moins d’un sur dix apporterait son suffrage à l’extrême droite. Un gros tiers se montre disposé à mettre un bulletin Macron dans l’urne. Et les jeunes sont plus tentés par la gauche que leurs aînés.
Les médecins généralistes voteront utile et leurs voix n’iront (...)

Lire la suite
Du centre à la droite

Libération - Macron perd sa santé publique

il y a 3 semaines, par Info santé sécu social

Mais quelle mouche a donc piqué Emmanuel Macron lors de son meeting à la Réunion, samedi 25 mars ? La scène est passée sur le moment inaperçue. A l’occasion de questions du public, et pendant un passage sur le thème de la santé, Emmanuel Macron, alors très détendu, a expliqué « qu’on n’a pas assez développé la prévention, la médecine par les plantes et les thérapies alternatives ». Et voilà qu’il poursuit : « J’étais il y a quelques mois en Guadeloupe, où le Pr Joyeux fait un travail remarquable. C’est une (...)

Lire la suite
Parti Les républicains

20 minutes - DEUX VIDEOS. « Il n’en a rien à foutre » : Le message d’une aide-soignante après sa rencontre avec François Fillon

il y a 1 mois, par Info santé sécu social

C’est un échange complètement stérile qui a eu lieu entre François Fillon et le personnel soignant d’une maison de retraite. Lors de l’Émission politique diffusée par France 2 jeudi, le candidat Les Républicains a rencontré le personnel de l’Ehpad (l’établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) de Bry-sur-Marne (Val-de-Marne). Quand aides-soignantes et infirmières lui ont fait part de leurs conditions de travail difficiles, du manque de personnel et de l’impossibilité physique et psychologique (...)

Lire la suite
Partis politique

Lequotidiendumedecin.fr : Présidentielle : débat animé, une pincée de santé et quelques surprises

il y a 1 mois, par infosecusanté

Présidentielle : débat animé, une pincée de santé et quelques surprises
Cyrille Dupuis
21.03.2017
Pendant plus de trois heures, lundi soir sur TF1, les cinq principaux candidats à la présidentielle se sont employés à mettre en lumière leurs programmes respectifs à la faveur d’un débat plutôt vif, et parfois même cacophonique en raison de la possibilité de s’interrompre et de se répondre librement (les six autres candidats qualifiés avaient été écartés).
Si la santé n’était certainement pas la priorité - (...)

Lire la suite
Front National

Le Monde : « La psychanalyse, c’est l’exact envers du discours du Front national »

il y a 1 mois, par infosecusanté

« La psychanalyse, c’est l’exact envers du discours du Front national »
Dans une tribune au « Monde », des intellectuels et des artistes s’associent aux psychanalystes pour dénoncer le FN qui « enflamme la haine ».
LE MONDE
19.03.2017
Par Christiane Alberti (psychanalyste et enseignante au département de psychanalyse de l’université Paris-VIII)
TRIBUNE. Des psychanalystes prennent position publiquement dans le débat électoral de l’élection présidentielle des 23 avril et 7 mai. C’est un choix qui (...)

Lire la suite
Parti Socialiste

Les Echos - Hamon remise la fusion de l’impôt sur le revenu et de la CSG

il y a 1 mois, par Info santé sécu social

La grande réforme fiscale annoncée pendant la primaire n’est plus à son programme. La nouvelle mouture du revenu universel est censée remplacer cette mesure.
A presqu’un mois du premier tour de l’élection présidentielle , Benoît Hamon continue d’amender sérieusement son projet. Une semaine après avoir raboté sa mesure phare de revenu universel , le candidat socialiste à l’Elysée a remisé ce jeudi la grande réforme fiscale qu’il avait promis durant la campagne de la primaire du PS, et qu’une partie des élus (...)

Lire la suite

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90