Dans le monde

Alteréco+ - Pollution de l’air : ce sont d’abord les pays en voie de développement qui étouffent

Décembre 2016, par Info santé sécu social

Une Tour Eiffel qui peine à sortir du brouillard, Grenoble enveloppée dans un nuage de pollution, Lyon qui suffoque en pleine Fête des Lumières : la France a connu un sérieux épisode de pollution aux particules fines début décembre. A Paris, c’est même l’un des pires épisodes hivernaux en dix ans. Il l’est par sa durée (11 dépassements des seuils réglementaires en 18 jours) et par les niveaux atteints : la concentration en particules fines PM10 (celles dont le diamètre est inférieur à 10 micromètres) est (...)

Lire la suite
Dans le monde

ActuSoins - Santé dans le monde en 2016 : le bilan de l’OMS

Décembre 2016, par Info santé sécu social

2016 a été une année mouvementée. Sur son site internet, l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), qui a affronté de nombreuses flambées épidémiques et crises humanitaires, fait le bilan. Et se félicite des succès obtenus, "malgré les défis mondiaux en matière de santé".
"Les facteurs de risque environnementaux, comme la pollution de l’air, de l’eau et du sol, l’exposition aux produits chimiques, les changements climatiques et les rayonnements ultraviolets, contribuent à plus d’une centaine de maladies et (...)

Lire la suite
Moyen-Orient

Libération - « Le dernier hôpital d’Alep », cette « intox » qu’auraient débusquée les prorusses

Décembre 2016, par Info santé sécu social

Par Pauline Moullot
INTOX. « Le dernier hôpital d’Alep » : depuis des semaines, voire des mois, la formule fait rire les partisans des Russes et du régime syrien. En ironisant sur cette phrase qu’ils auraient lue et entendue des quinzaines de fois, de nombreux prorusses en profitent, parfois, en creux pour remettre en question la réalité des frappes sur les hôpitaux dans les quartiers d’Alep tenus par la rébellion. En début de semaine, Djordje Kuzmanovic, secrétaire national du Parti de gauche en (...)

Lire la suite
Dans le monde

Allo docteurs - Choléra en Haïti : l’ONU présente ses excuses

Décembre 2016, par Info santé sécu social

"Au nom des Nations unies, je vais vous le dire très clairement : nous nous excusons auprès du peuple haïtien", a déclaré son secrétaire général Ban Ki-moon, successivement en créole, français et anglais, devant l’assemblée générale des Nations unies.
Malgré les excuses de l’ONU, l’organisation internationale maintient qu’elle n’a pas de responsabilité légale dans cette affaire.
"Nous n’avons tout simplement pas fait assez concernant l’épidémie de choléra et sa propagation", a-t-il ajouté. "Nous sommes (...)

Lire la suite
Dans le monde

FranceTVinfo.fr : MEDECINS DU MONDE : Non, les migrants ne viennent pas "profiter de notre système de santé"

Novembre 2016, par infosecusanté

Non, les migrants ne viennent pas "profiter de notre système de santé"
Dans un rapport, l’ONG Médecins du Monde (MDM) dénonce le "mythe" de migrants venant nombreux en Europe pour y profiter du système de santé. L’étude, publiée ce 15 novembre à Bruxelles, se fonde sur l’analyse de la situation de plus de 9.000 migrants.
MDM a mené en 2015 une enquête sur l’accès aux soins des personnes les plus vulnérables sur le plan sanitaire. Parmi les près de 10.000 personnes dont l’ONG a analysé les données, 94,2% (...)

Lire la suite
Afrique

Pourquoi docteur ? - Ebola : les experts redoutent le retour de la maladie

Novembre 2016, par Info santé sécu social

En Afrique de l’Ouest
Si l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a officiellement déclaré la fin de l’épidémie le 14 janvier dernier, le monde n’est pas totalement à l’abri d’un retour du virus Ebola, selon des experts médicaux réunis mercredi 9 novembre à Dakar pour une conférence de santé. Les intervenants ont ainsi averti qu’à défaut d’une vigilance accrue, la fièvre hémorragique à virus Ebola pourrait réapparaître à tout moment dans les trois pays qui étaient précédemment touchés par l’épidémie : la (...)

Lire la suite
Amerique du Nord

Pourquoi docteur - Santé : Donald Trump veut en finir avec l’Obamacare

Novembre 2016, par Info santé sécu social

par Anne-Laure Lebrun avec Marion Guérin
ENTRETIEN - Donald Trump a promis d’abroger la réforme santé initiée par le président Barcack Obama. Des millions d’Américains pourraient ne plus avoir de protection sociale. Lors de sa campagne, Donald Trump avait promis de supprimer « dès le premier jour de son mandat » l’Obamacare. Jugé « désastreux » par le 45ème président des Etats-Unis, élu ce 9 novembre, cette réforme a pourtant permis à plus de 20 millions d’Américains de bénéficier d’une couverture santé. (...)

Lire la suite
Amerique du Nord

JIM (Journal International de Médecine) - La santé, aux abonnés (presque) absents lors de la campagne électorale américaine

Novembre 2016, par Info santé sécu social

Washington, le mardi 8 novembre 2016 – L’Amérique vote aujourd’hui après des mois d’une campagne électorale considérée par une grande partie de la population et par de nombreux observateurs comme désastreuse. Marqués par les invectives et les soupçons, les fausses révélations et les vrais malaises, les mois passés ont laissé bien peu de place à l’échange d’idées et d’arguments entre la démocrate Hillary Clinton et le Républicain Donald Trump, qui figurent parmi les candidats les plus détestés de l’histoire (...)

Lire la suite
Amérique du Sud

Mediapart - Venezuela : « Il manque de tout » dans les hôpitaux

Novembre 2016, par Info santé sécu social

4 novembre 2016 | Par Jean-Baptiste Mouttet
L’affrontement entre le gouvernement et l’opposition se poursuit malgré l’ouverture d’un dialogue. Les Vénézuéliens font face à un quotidien bouleversé par la crise économique qui affecte jusqu’à leur santé. Manque de médicaments, hôpitaux à l’abandon : des familles se battent pour la survie de leurs proches et trois quarts des hôpitaux publics n’ont pas les médicaments de base.
Caracas (Venezuela), de notre envoyé spécial.– Donnant, donnant. Au Venezuela, l’heure (...)

Lire la suite

0 | ... | 170 | 180 | 190 | 200 | 210 | 220 | 230 | 240 | 250 | ... | 270