Environnement et facteurs dégradant la santé

Les Echos - L’alimentation, cette tueuse de masse

Avril 2019, par Info santé sécu social

Un décès sur cinq dans le monde serait imputable à une mauvaise alimentation, que celle-ci soit carencée ou au contraire trop « riche », selon une étude de grande ampleur parue dans « The Lancet ».
Par Yann VERDO Publié le 06/04
Le temps est-il proche où les géants de l’industrie agroalimentaire vont remplacer les compagnies cigarettières et les fabricants d’armes en tête de la liste noire des principaux malfaiteurs de l’humanité ? On pourrait le penser, à la lecture d’ une étude récente publiée dans « (...)

Lire la suite
Environnement et facteurs dégradant la santé

A l’Encontre - Débat : « L’inégalité est un problème de santé publique »

Avril 2019, par Info santé sécu social

Publié par Alencontre le 2 - avril - 2019
Richard Wilkinson
Entretien avec Richard Wilkinson conduit par Virginie Bloch-Lainé
Une épidémie d’anxiété ravagerait les pays où les inégalités de revenus sont fortes. Par « anxiété », il faut entendre timidité, phobie sociale, et recours à la drogue et à l’alcool pour supporter ces maux. C’est ce qu’avancent l’épidémiologiste britannique Richard Wilkinson et sa consœur, Kate Pickett, dans Pour vivre heureux, vivons égaux ! (Les Liens qui libèrent), un livre qui (...)

Lire la suite
Environnement et facteurs dégradant la santé

Politis - Produits « anti-cholestérol », « détox », « anti-cancer » : l’intox

Mars 2019, par Info santé sécu social

Dans les supermarchés ou en ligne, les produits alimentaires sont de plus en plus nombreux à afficher des propriétés thérapeutiques. Des promesses mensongères faites en toute légalité, au détriment parfois de la santé des consommateurs.
Des margarines qui stabilisent le cholestérol, des infusions aux vertus détoxifiantes voire carrément des noyaux d’abricots anti-cancer. Pourquoi aller chez le médecin quand on peut se soigner au supermarché ? C’est ce que voudraient nous faire croire les professionnels (...)

Lire la suite
Environnement et facteurs dégradant la santé

Libération - Trois millions de français se privent de produits d’hygiène de base

Mars 2019, par Info santé sécu social

Renoncer à se brosser les dents, à acheter des couches ou faire des lessives : un sondage de l’institut Ifop pour l’association Dons solidaires permet de prendre la mesure de la précarité hygiénique et de son impact sur la vie sociale et professionnelle des concernés.
Renoncer à acheter du shampoing, du dentifrice, voire rationner les couches ou le papier toilette, faute de budget suffisant : c’est le quotidien de bien des Français confrontés à la « précarité hygiénique ». « C’est un sujet qui n’est (...)

Lire la suite
Environnement et facteurs dégradant la santé

Le Monde - La justice américaine reconnaît à nouveau le rôle du Roundup dans un cancer

Mars 2019, par Info santé sécu social

Cette décision unanime ouvre la voie à une seconde phase du procès intenté par un résident californien et qui portera, à partir de mercredi, sur la responsabilité de Monsanto.
Par Stéphane Foucart Publié aujourd’hui à 00h40, mis à jour à 06h34
Ce n’est pas encore un jugement définitif mais déjà, pour Bayer, une fort mauvaise nouvelle. Au terme de plusieurs jours de délibérations, un jury fédéral américain a estimé, mardi 19 mars, que l’herbicide Roundup avait été un « facteur substantiel » dans le (...)

Lire la suite
Environnement et facteurs dégradant la santé

Les Inrocks - La pollution de l’air tue deux fois plus que ce qui était estimé

Mars 2019, par Info santé sécu social

13/03/19
Une nouvelle étude de la Société européenne de cardiologie révèle qu’il y aurait 800 000 morts prématurées en Europe chaque année à cause de la pollution de l’air, pour 9 millions à l’échelle mondiale. Des chiffres deux fois plus élevés que les derniers rapports en date.
800 000. C’est le nombre de morts prématurées en Europe imputées tous les ans à la pollution selon l’European heart journal (Société européenne de cardiologie). A l’échelle mondiale, ce sont près de 9 millions de personnes qui (...)

Lire la suite
Environnement et facteurs dégradant la santé

Le Monde - GLYPHOSATE : UNE ÉTUDE MONTRE UNE NETTE AUGMENTATION DU RISQUE DE LYMPHOME

Février 2019, par Info santé sécu social

Le Monde 18 Février 2019
Une nouvelle publication regroupant toutes les données existantes décrit un risque accru de 41 % pour les travailleurs les plus exposés.
Par Stéphane Horel
C’est le dernier épisode en date du feuilleton scientifique sur le glyphosate. Selon une nouvelle étude publiée la semaine dernière, le risque de développer un lymphome non hodgkinien (LNH), une forme rare de cancer du sang, est accru de 41 % pour les travailleurs les plus exposés. Inventé par Monsanto, l’herbicide vendu (...)

Lire la suite
Environnement et facteurs dégradant la santé

La CGT - Pesticides, chlordécone…le Gouvernement cède aux lobbies

Février 2019, par Info santé sécu social

PUBLIÉ LE 12 FÉV 2019
Le scandale sanitaire du chlordécone aux Antilles : c’est plus de 90% des 800 000 Guadeloupéens et Martiniquais qui sont aujourd’hui contaminés par cet insecticide utilisé dans la culture des bananes. Les terres, les cours d’eau et le littoral sont contaminées pour plusieurs siècles.
Ces territoires détiennent le triste record mondial en taux de cancers de la prostate (le double par rapport à la métropole) et les expositions in-utéro peuvent entraîner un retard dans le (...)

Lire la suite
Environnement et facteurs dégradant la santé

Le Figaro - Santé. Le bruit, plus qu’une nuisance, un problème de santé publique

Février 2019, par Info santé sécu social

Par Delphine Chayet
Stress, sommeil perturbé, atteintes auditives, fatigue, mais aussi baisse des capacités d’apprentissage et troubles cardio-vasculaires… Les effets nocifs du bruit sur la santé sont aujourd’hui bien démontrés par la littérature scientifique.
En octobre 2018, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a sonné l’alerte en faisant du bruit « un risque environnemental majeur pour la santé physique et mentale » en Europe. Pourtant, les pouvoirs publics n’en ont pas fait une priorité. (...)

Lire la suite
Environnement et facteurs dégradant la santé

Allo-docteurs - Le travail (de nuit) c’est (pas) la santé

Février 2019, par Info santé sécu social

Si vous travaillez en dehors des horaires dits normaux : soit cinq jours consécutifs de 7 heures à 20 heures avec deux jours de repos, vous augmentez votre risque de tomber malade selon l’INRS.
Par la rédaction d’Allodocteurs.fr Rédigé le 31/01/2019
Ils sont artisans, infirmiers, policiers ou encore ouvriers. Des métiers très différents, pourtant, ils ont un point en commun : ils travaillent tous de nuit, entre 21 heures et 6 heures du matin. Première conséquence, ils perdent une nuit de sommeil (...)

Lire la suite

0 | ... | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90 | 100 | 110 | ... | 230