L’industrie pharmaceutique

Le Monde.fr : En 2003, l’homéopathie a été déremboursée partiellement

Mai 2018, par infosecusanté

En 2003, l’homéopathie a été déremboursée partiellement
Le seul mouvement ayant touché aux remboursement des médicaments homéopathiques - passé de 65 % à 35 % - a été conduit par le ministre Jean-François Mattéi.
LE MONDE SCIENCE ET TECHNO
21.05.2018
Par Pascale Santi
A ce jour, le seul ministre de la santé à avoir touché à l’homéopathie est Jean-François Mattei, en fonctions de 2002 à 2004. En décembre 2003, il avait baissé le taux de remboursement des médicaments homéopathiques de 65 % à 35 %. C’était (...)

Lire la suite
L’industrie pharmaceutique

Le Monde.fr : Homéopathie : l’étrange exception française

Mai 2018, par infosecusanté

Homéopathie : l’étrange exception française
Pourquoi des substances, dont l’inefficacité pharmacologie ne fait pas de doute, sont-elles remboursées   ? Une tribune publiée dans «  Le Figaro  » a relancé le débat. Retour sur la longue tolérance des autorités sanitaires vis-à-vis de ces granules prisés des Français.
LE MONDE SCIENCE ET TECHNO
21.05.2018
Par Richard Schittly (Lyon, correspondant) et Pascale Santi
Quand on lui parle de la dernière attaque en règle contre l’homéopathie, Christian Boiron (...)

Lire la suite
L’industrie pharmaceutique

Le Monde.fr : Homéopathie : le verdict négatif de la science

Mai 2018, par infosecusanté

Homéopathie : le verdict négatif de la science
Les sociétés savantes sont unanimes : il n’existe aucune preuve solide de l’efficacité thérapeutique des produits homéopathiques.
LE MONDE SCIENCE ET TECHNO
21.05.2018
Par Richard Schittly (Lyon, correspondant) et Pascale Santi
L’Académie nationale de médecine est elle aussi entrée dans le débat sur l’efficacité de l’homéopathie. Questionnée sur l’aspect scientifique par le conseil de l’ordre des médecins, l’Académie nous a indiqué avoir ­confirmé vendredi (...)

Lire la suite
L’industrie pharmaceutique

Lequotidiendumedecin.fr : 3000 euros de « cadeaux », 92 parts Sanofi… un médecin député se défend après sa mise en cause par la France insoumise

Mai 2018, par infosecusanté

3000 euros de « cadeaux », 92 parts Sanofi… un médecin député se défend après sa mise en cause par la France insoumise
Stéphane Long
19.05.2018
Un médecin peut-il détenir des actions d’un laboratoire pharmaceutique sans susciter la suspicion ? Le Dr Cyrille Isaac-Sibille est au centre d’une polémique sur le sujet. Élu en 2017 député du Rhône (Modem), l’ORL vient d’être épinglé par plusieurs élus de la France Insoumise (FI).
La scène s’est déroulée le 9 mai, devant la commission des affaires sociales (voir le (...)

Lire la suite
L’industrie pharmaceutique

Blog de Médiapart - Une proposition de loi écrite par et pour le lobby pharmaceutique

Mai 2018, par Info santé sécu social

9 MAI 2018 PAR REVUE FRUSTRATION - BLOG : REVUE FRUSTRATION
Premier marché mondial, l’industrie pharmaceutique a une puissance de feu politique et médiatique incroyable. Aujourd’hui, l’Assemblée Nationale nous en a donné le triste spectacle avec la prestation du député MODEM Cyrille Isaac-Sibille, aux liens d’intérêts explicites, qui a défendu une proposition de loi écrite pour leur plaire.
Le 9 mai était examinée en commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale une proposition de loi du (...)

Lire la suite
L’industrie pharmaceutique

L’Humanité - Fusion Bayer-Monsanto : « la Commission européenne vient de donner naissance à un monstre »

Mars 2018, par Info santé sécu social

Des députés européens dénoncent la décision de la Commission européenne d’autoriser la fusion entre les groupes Bayer et Monsanto, qui va renforcer le modèle de l’agriculture productiviste en Europe, ainsi que le pouvoir de l’industrie agro-alimentaire, contre la volonté des citoyens.
Il n’y avait pas beaucoup d’illusions à se faire sur la décision finale. En prévenant qu’elle n’enquêterait que sous l’angle des possibles distorsions à la concurrence, la Commission européenne avait en effet clairement (...)

Lire la suite
L’industrie pharmaceutique

Le Généraliste - 60 millions de consommateurs alerte sur la présence de nanoparticules dans six médicaments courants

Mars 2018, par Info santé sécu social

Camille Roux| 24.03.2018
Dans son numéro du mois d’avril, le magazine 60 millions de consommateurs alerte sur la présence de nanoparticules de dioxyde de titane (TiO2) dans six médicaments courants : Efferalgan © 1 g, Spasfon ©, Zyrtecset ©, Nurofen © 400 mg, Doliprane © poudre 200 mg et Euphytose ©. Cette molécule, qui n’est autre qu’un colorant blanc, serait en effet cancérogène selon une récente étude de l’Institut national de la recherche agronomique (Inra). L’institut estime d’ailleurs que les (...)

Lire la suite
L’industrie pharmaceutique

NPA Herault - SANOFI : Nouvelle restructuration... ...encore des dégâts sociaux et de santé publique !

Mars 2018, par Info santé sécu social

20.3.18
Un peu d’histoire :
Sanofi fut créé en 1973 comme filiale pharmaceutique de l’entreprise publique ELF Aquitaine. Cette petite entreprise augmentera en permanence sa taille jusqu’à devenir une des plus grandes entreprises pharmaceutiques du monde et être classée dans les premiers rangs de capitalisation boursière du CAC40 . En parallèle à cette croissance, et en phase avec la financiarisation croissante des entreprises, Sanofi va conduire restructuration sur restructuration afin de maintenir (...)

Lire la suite
L’industrie pharmaceutique

JIM - Lévothyrox : un conflit d’intérêt entre Merck et l’ANSM ?

Mars 2018, par Info santé sécu social

Paris, le jeudi 8 mars 2018
Que l’on attribue à un effet nocebo ou au contraire à la composition du médicament les milliers de signalements d’effets secondaires associés au nouveau Lévothyrox, l’idée soutenue par certains qui voudrait qu’il existe une tromperie volontaire à l’origine de cette situation est difficile à étayer. Car quel aurait été l’intérêt pour l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) et pour les laboratoires Merck de procéder à la modification d’un produit qui jusqu’alors n’avait (...)

Lire la suite
L’industrie pharmaceutique

Viva - Pénurie de médicaments : de plus en plus fréquente

Mars 2018, par Info santé sécu social

Près de 530 produits ont été signalés en rupture de stock en 2017. Un chiffre en augmentation de 30 %, d’après l’Agence nationale de sécurité du médicament (Ansm).
Cela commence à devenir problématique. D’après l’Agence nationale de sécurité du médicament (Ansm), citée dans un article du journal le Parisien, les pénuries de médicaments vitaux se multiplient. Près de 530 produits ont été signalés en rupture de stock en 2017. Un chiffre en augmentation de 30 %.
Pourquoi la pénurie ? L’Ansm explique le phénomène, (...)

Lire la suite

0 | ... | 60 | 70 | 80 | 90 | 100 | 110 | 120 | 130 | 140 | ... | 300