L’industrie pharmaceutique

Allo-docteur - Le gouvernement cède-t-il à l’industrie pharmaceutique ?

Juillet 2018, par Info santé sécu social

Edouard Philippe a dévoilé des mesures pour simplifier les délais administratifs pour autoriser de nouveaux médicaments. Cette initiative a été largement saluée par le syndicat de l’industrie pharmaceutique, le LEEM. Le Pr Alain Astier, pharmacien, réagit.
Par la rédaction d’Allodocteurs.fr
Rédigé le 11/07/2018 Une réunion s’est tenue ce mardi 10 juillet 2018 entre l’industrie pharmaceutique et le Premier ministre Edouard Philippe lors du Comité stratégique des industries de santé. À cette occasion, (...)

Lire la suite
L’industrie pharmaceutique

Allo docteur - Fermeture de l’usine polluante de Sanofi jusqu’à mise en conformité

Juillet 2018, par Info santé sécu social

Au coeur d’une polémique environnementale, le site polluant de Mourenx de Sanofi a annoncé l’arrêt immédiat de sa production. Le gouvernement n’autorisera pas sa reprise d’activité avant que la situation ne soit jugée sans risque pour la santé.
Par La rédaction avec l’AFP
Rédigé le 10/07/2018
Le groupe pharmaceutique Sanofi ne pourra pas rouvrir son usine chimique de Mourenx (Pyrénées-Atlantiques), dont la production a été suspendue lundi, tant qu’il ne sera pas en conformité en matière de rejets (...)

Lire la suite
L’industrie pharmaceutique

Allo-docteur- Face à la pénurie de médicaments, le Sénat cherche des solutions

Juillet 2018, par Info santé sécu social

Les ruptures de stocks de médicaments prennent de l’ampleur. Elles concernent des traitements essentiels. Le Sénat s’est saisi du problème, qu’il juge inacceptable.
Rédigé le 06/07/2018 L’an dernier, en France, 530 signalements de médicaments en rupture de stock ont été faits, soit 30 % de plus qu’en 2016, d’après les données de l’Agence nationale du médicament (ANSM). Facteur aggravant à cette situation déjà problématique : les médicaments concernés sont considérés comme "d’intérêt thérapeutique (...)

Lire la suite
L’industrie pharmaceutique

FormIndep - Enquêtes médicales et évaluation des médicaments

Mai 2018, par Info santé sécu social

De l’erreur involontaire à l’art de la fraude
Formindep = Pour une formation médicale indépendante
Enquêtes médicales et évaluation des médicaments, A.Clapin
Le Dr Alexis Clapin, neurologue, a travaillé pendant vingt ans dans l’industrie pharmaceutique, en tant que responsable médical chez Serono pour son dernier poste. L’ouvrage qu’il fait paraître ce 14 mars « Enquêtes médicales & évaluation des médicaments, de l’erreur involontaire à l’art de la fraude »[1] est donc plus qu’un manuel théorique, un (...)

Lire la suite
L’industrie pharmaceutique

JIM - Homéopathie : Agnès Buzyn favorable à une évaluation médicale

Mai 2018, par Info santé sécu social

Paris, le jeudi 24 mai 2018 –
Et si finalement la tribune dirigée contre les "fake medecine" et parmi elles l’homéopathie avait des conséquences concrètes ? La publication de ce texte initialement signée par 124 professionnels de santé dans le Figaro a d’abord été froidement accueillie : beaucoup ont préféré se concentrer sur l’âpreté du texte plutôt que d’étudier les questions de fond soulevées, à savoir l’absence totale de preuve scientifique de l’efficacité de l’homéopathie. Du côté des institutions, une (...)

Lire la suite
L’industrie pharmaceutique

Le généraliste - Homéopathie : pas de preuves scientifiques mais un effet placebo à ne pas négliger, juge l’Académie

Mai 2018, par Info santé sécu social

Discrète jusqu’ici, l’Académie de Médecine s’est finalement exprimée sur l’homéopathie. Une première depuis la publication fin mars d’une tribune signée par 124 professionnels de santé (imités depuis par plusieurs milliers de confrères) dénonçant les « Fake Médecines » et réclamant l’arrêt du remboursement par l’Assurance maladie de certains médicaments homéopathiques.
Dans son cahier science et médecine du 23 mai, qui consacre trois pleines pages à l’homéopathie, Le Monde écrit : « Questionnée sur l’aspect (...)

Lire la suite
L’industrie pharmaceutique

Le Monde.fr : En 2003, l’homéopathie a été déremboursée partiellement

Mai 2018, par infosecusanté

En 2003, l’homéopathie a été déremboursée partiellement
Le seul mouvement ayant touché aux remboursement des médicaments homéopathiques - passé de 65 % à 35 % - a été conduit par le ministre Jean-François Mattéi.
LE MONDE SCIENCE ET TECHNO
21.05.2018
Par Pascale Santi
A ce jour, le seul ministre de la santé à avoir touché à l’homéopathie est Jean-François Mattei, en fonctions de 2002 à 2004. En décembre 2003, il avait baissé le taux de remboursement des médicaments homéopathiques de 65 % à 35 %. C’était (...)

Lire la suite
L’industrie pharmaceutique

Le Monde.fr : Homéopathie : l’étrange exception française

Mai 2018, par infosecusanté

Homéopathie : l’étrange exception française
Pourquoi des substances, dont l’inefficacité pharmacologie ne fait pas de doute, sont-elles remboursées   ? Une tribune publiée dans «  Le Figaro  » a relancé le débat. Retour sur la longue tolérance des autorités sanitaires vis-à-vis de ces granules prisés des Français.
LE MONDE SCIENCE ET TECHNO
21.05.2018
Par Richard Schittly (Lyon, correspondant) et Pascale Santi
Quand on lui parle de la dernière attaque en règle contre l’homéopathie, Christian Boiron (...)

Lire la suite
L’industrie pharmaceutique

Le Monde.fr : Homéopathie : le verdict négatif de la science

Mai 2018, par infosecusanté

Homéopathie : le verdict négatif de la science
Les sociétés savantes sont unanimes : il n’existe aucune preuve solide de l’efficacité thérapeutique des produits homéopathiques.
LE MONDE SCIENCE ET TECHNO
21.05.2018
Par Richard Schittly (Lyon, correspondant) et Pascale Santi
L’Académie nationale de médecine est elle aussi entrée dans le débat sur l’efficacité de l’homéopathie. Questionnée sur l’aspect scientifique par le conseil de l’ordre des médecins, l’Académie nous a indiqué avoir ­confirmé vendredi (...)

Lire la suite
L’industrie pharmaceutique

Lequotidiendumedecin.fr : 3000 euros de « cadeaux », 92 parts Sanofi… un médecin député se défend après sa mise en cause par la France insoumise

Mai 2018, par infosecusanté

3000 euros de « cadeaux », 92 parts Sanofi… un médecin député se défend après sa mise en cause par la France insoumise
Stéphane Long
19.05.2018
Un médecin peut-il détenir des actions d’un laboratoire pharmaceutique sans susciter la suspicion ? Le Dr Cyrille Isaac-Sibille est au centre d’une polémique sur le sujet. Élu en 2017 député du Rhône (Modem), l’ORL vient d’être épinglé par plusieurs élus de la France Insoumise (FI).
La scène s’est déroulée le 9 mai, devant la commission des affaires sociales (voir le (...)

Lire la suite

0 | ... | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90 | 100 | 110 | 120 | ... | 290