L’industrie pharmaceutique

Le Monde.fr : Irène Frachon : « Avec le Mediator, j’ai déterré un charnier »

Novembre 2016, par infosecusanté

Irène Frachon : « Avec le Mediator, j’ai déterré un charnier »
A l’occasion de la sortie du film d’Emmanuelle Bercot « La fille de Brest », mercredi 23, inspiré de son parcours, la pneumologue revient sur ce qui l’a menée à lancer le scandale du Médiator.
LE MONDE
20.11.2016
Je ne serais pas arrivée là si…
… si l’exemple d’Albert Schweitzer n’avait pas éveillé ma vocation médicale, si mon éducation protestante n’avait pas éveillé l’attention que je dois porter à mon prochain, et si mes deux grands-pères (...)

Lire la suite
L’industrie pharmaceutique

Le Monde.fr : Marisol Touraine : « Nous simplifions et sécurisons les règles des essais cliniques »

Novembre 2016, par infosecusanté

Marisol Touraine : « Nous simplifions et sécurisons les règles des essais cliniques »
La ministre de la santé détaille les dispositions désormais en vigueur pour réaliser les tests sur les nouveaux médicaments.
LE MONDE
17.11.2016 Par François Béguin, Laetitia Clavreul et Paul Benkimoun
Dix mois après la mort d’un volontaire dans le cadre d’un essai clinique à Rennes, Marisol Touraine détaille les nouvelles règles parues jeudi 17 novembre au Journal officiel pour « sécuriser » et « simplifier » les (...)

Lire la suite
L’industrie pharmaceutique

Le Monde.fr : Dépakine : l’Assemblée donne son feu vert au fonds d’indemnisation

Novembre 2016, par infosecusanté

Dépakine : l’Assemblée donne son feu vert au fonds d’indemnisation
Les députés ont voté à l’unanimité la mise en place du dispositif promis par le gouvernement pour les victimes de cet antiépileptique.
LE MONDE
16.11.2016
A l’unanimité, l’Assemblée nationale a donné son feu vert, dans la soirée du mardi 15 novembre, à la création du fonds d’indemnisation pour les victimes de l’antiépileptique Dépakine. La création de celui-ci avait été annoncée en août par le gouvernement. Les députés ont salué ce vote (...)

Lire la suite
L’industrie pharmaceutique

Le Figaro - Dépakine : les conflits d’intérêt d’un expert judiciaire

Novembre 2016, par Info santé sécu social





INFO LE FIGARO - La justice a nommé un expert qui siégeait à l’Agence du médicament à des dates clés de l’histoire de l’antiépileptique.
Peut-on dire que les effets secondaires d’un médicament ont tardé à être reportés quand on a soi-même fait partie des autorités sanitaires en charge de leur signalement ? Selon nos informations, la Pr Nathalie Brion, pharmacologue et professeur des universités, est aujourd’hui expert judiciaire dans des dossiers médicaux concernant la Dépakine. Un produit passé (...)

Lire la suite
L’industrie pharmaceutique

Allo docteur - Mediator : l’Etat ne devra pas indémniser totalement les victimes

Novembre 2016, par Info santé sécu social

Le Conseil d’Etat a jugé le 9 novembre que la responsabilité de l’Etat dans l’affaire du Mediator était engagée seulement à partir de 1999. Pour cette raison, les juges considèrent que les victimes doivent être partiellement indemnisées par l’Etat.
Par Laurence Moisdon avec AFP
La plus haute juridiction administrative française casse sur un point un arrêt de la cour administrative d’appel de Paris du 31 juillet 2015, qui avait estimé qu’il revenait à l’Etat de réparer intégralement le préjudice subi, (...)

Lire la suite
L’industrie pharmaceutique

Revue Prescrire - Médicaments de la maladie d’Alzheimer

Novembre 2016, par Info santé sécu social

JED – La HAS, Haute Autorité de la Santé a recommandé au ministère de la santé que les « médicaments » utilisés pour les malades d’Alzheimer ne soient plus remboursés par l’Assurance Maladie. La ministre n’a pas tenu compte de cette recommandation. La revue indépendante Prescrire n’est pas de son avis.
Maladie d’Alzheimer : se concentrer sur l’aide à l’organisation du quotidien, le maintien d’activité, l’accompagnement et l’aide de l’entourage. Les médicaments de la maladie d’Alzheimer disponibles en 2016 ont (...)

Lire la suite
L’industrie pharmaceutique

Libération - Alzheimer : « Les produits prescrits ne sont pas utiles »

Novembre 2016, par Info santé sécu social

Par Eric Favereau — 19 octobre 2016
La Commission de la transparence au sein de la Haute Autorité de santé prône le déremboursement de quatre médicaments jugés inefficaces et représentant un gouffre financier pour la Sécu. L’un de ses membres, le professeur Olivier Saint-Jean, commente cet avis.  Alzheimer : vers un déremboursement des médicaments
Sanction terrible, sans appel : « insuffisant pour être pris en charge par la solidarité nationale ». La Commission de la transparence, en charge de (...)

Lire la suite
L’industrie pharmaceutique

Médiapart - Alzheimer : des médicaments plus dangereux qu’utiles, mais remboursés

Novembre 2016, par Info santé sécu social

31 octobre 2016 | Par Caroline Coq-Chodorge
Pour la Haute autorité de santé, les médicaments de la maladie d’Alzheimer doivent être déremboursés, car ils sont plus dangereux qu’utiles. Cédant à une culture du médicament qui résiste aux scandales, Marisol Touraine refuse, craignant que les patients ne se sentent abandonnés, faute de traitement.
Dans une interview tonitruante 3 à Libération, le gériatre Olivier Saint-Jean a pris l’initiative de rendre public ce qui se murmurait depuis plusieurs mois : la (...)

Lire la suite
L’industrie pharmaceutique

Mediapart : L’épidémiologiste Catherine Hill : « L’Agence du médicament s’aveugle elle-même… »

Octobre 2016, par infosecusanté

L’épidémiologiste Catherine Hill : « L’Agence du médicament s’aveugle elle-même… »
27 octobre 2016
Par Michel de Pracontal
Opacité, incapacité récurrente à tirer les leçons de ses propres erreurs, défauts d’organisation : du Mediator à l’essai clinique de Rennes, l’ANSM (Agence nationale de la sécurité du médicament) reproduit les mêmes mécanismes, provoquant des crises sanitaires à répétition.
« Il ne s’agit pas d’un produit à risque. » Telle est la mention portée en tête d’un rapport sur la molécule BIA (...)

Lire la suite
L’industrie pharmaceutique

Bastamag - Comment des laboratoires pharmaceutiques rémunèrent des médecins pour des études scientifiquement contestées

Octobre 2016, par Info santé sécu social

Par Rachel Knaebel, Simon Gouin 20 octobre 2016
Chaque année, les grands laboratoires pharmaceutiques dépensent des millions d’euros en « études observationnelles ». Le principe ? Rémunérer des médecins pour qu’ils transmettent à ces mêmes labos des données concernant les effets des médicaments prescrits sur leurs patients. Problème : entre des objectifs scientifiques et sanitaires louables, et des pratiques commerciales visant à assurer la prescription de leurs produits par les médecins concernés, la (...)

Lire la suite

0 | ... | 240 | 250 | 260 | 270 | 280 | 290 | 300 | 310 | 320 | ... | 350