Branche maladie de la sécurité sociale

Alternartives économiques - Numérique Les données de santé, un gisement convoité

Novembre 2018, par Info santé sécu social

Valérie Peugeot 07/11/2018
C’est officiel : depuis hier, chaque assuré peut créer en ligne son Dossier Médical Partagé, ou DMP. Il s’agit d’une sorte de carnet de santé numérique, qui devrait à terme centraliser toutes les informations concernant la santé de son titulaire : examens pratiqués, traitements suivis, allergies… « [Le DMP] se présente notamment comme une réponse efficace à une anomalie constatée depuis longtemps, qui est que les Français ne disposent pas de l’historique de leur dossier médical » (...)

Lire la suite
Branche maladie de la sécurité sociale

Le Monde - Le carnet de santé numérique va devoir faire ses preuves

Novembre 2018, par Info santé sécu social

Le dossier médical partagé est officiellement « disponible pour tous » depuis mardi. Les médecins expriment leurs doutes sur sa mise en œuvre.
LE MONDE | 06.11.2018 à 10h19 Par François Béguin
Plus de quatorze ans après avoir été promis par Philippe Douste-Blazy, alors ministre de la santé, le dossier médical partagé (DMP) est désormais officiellement « disponible pour tous ». L’actuelle ministre de la santé, Agnès Buzyn, a annoncé mardi 6 novembre, le lancement national de ce carnet de santé numérique « (...)

Lire la suite
Branche maladie de la sécurité sociale

Lequotidiendumedecin.fr : Revel (CNAM) : « l’objectif est d’ouvrir des dizaines de millions de DMP dans les quatre prochaines années »

Novembre 2018, par infosecusanté

Revel (CNAM) : « l’objectif est d’ouvrir des dizaines de millions de DMP dans les quatre prochaines années »
Loan Tranthimy, Martin Dumas Primbault
06.11.2018
Agnès Buzyn annonce ce mardi la phase de généralisation du dossier médical partagé (DMP), que tous ses prédécesseurs ont échoué à mettre en œuvre.
Dans un entretien au « Quotidien », Nicolas Revel, directeur général de la CNAM, aux manettes sur ce chantier sensible, tire les leçons des échecs passés et livre ses recettes pour créer des « dizaines de (...)

Lire la suite
Le financement de la Sécurité sociale

Le Parisien - Cotisations sociales : les comités d’entreprise vont devoir passer à la caisse

Novembre 2018, par Info santé sécu social

Odile Plichon (@oplichon) et Boris Cassel (@BorisCassel) 01 novembre 2018,
Au-dessus de 331 euros par an et par salarié, le montant des aides des CE sera soumis aux cotisations sociales.
Les députés veulent soumettre les avantages délivrés par les comités d’entreprise aux cotisations sociales dès lors que l’aide dépasse les 331 € par an et par salarié. Une mesure qui provoque un tollé du côté des syndicats et des voyagistes.
Places de cinéma à prix réduits, voyages pas chers, bons d’achat à la veille (...)

Lire la suite
La Sécurité sociale

Viva - Gilles Huteau : « Rapprochement budget Etat et budget Sécu : un coup porté à la Sécurité sociale »

Octobre 2018, par Info santé sécu social

Dans la lignée du rapport Dubertret-Charpy sur la rénovation des relations financières entre l’Etat et la Sécurité sociale, le gouvernement souhaite utiliser une partie des excédents annoncés de la Sécurité sociale pour renflouer le déficit du budget de l’Etat. Ainsi, dès 2019, les nouveaux allègements de charges des entreprises ne seront plus compensés par l’Etat à la Sécurité sociale. « Il faut une simplification de la tuyauterie budget Etat-budget Sécu. On peut imaginer un système dans lequel les excédents (...)

Lire la suite
Le financement de la Sécurité sociale

Le Généraliste - Équilibre de la sécu : l’Académie de médecine dénonce le "faux-semblant" du budget 2 019

Octobre 2018, par Info santé sécu social

Amandine Le Blanc| 30.10.2018
Après une semaine de débat, l’Assemblée doit adopter aujourd’hui en première lecture le budget de la sécurité sociale pour 2019. Il sera le premier en excédent depuis 18 ans. Parmi les quatre branches de la Sécu, l’Assurance maladie reste malgré tout en déficit mais il doit être réduit à 500 millions d’euros l’an prochain, contre 900 millions attendus cette année et 4,9 milliards constatés en 2017.
Mais pour l’Académie de médecine, "le redressement observé est pour une part en (...)

Lire la suite
Branche maladie de la sécurité sociale

JIM - Mi-temps thérapeutiques et zéro papier : les solutions du gouvernement pour faire baisser le coût des arrêts maladie

Octobre 2018, par Info santé sécu social

Paris, le vendredi 26 octobre 2018
Le Premier ministre avait lancé à la fin de l’été une mission pour analyser les causes de l’augmentation des indemnités journalières liées aux arrêts maladie. Des premières propositions ont été présenté au gouvernement il y a une semaine : « le gouvernement fait le choix d’en retenir à ce stade deux d’entre elles (…) la première a pour but de faciliter le recours au mi-temps thérapeutique et la deuxième de rendre obligatoire la dématérialisation des avis d’arrêts de travail (...)

Lire la suite
Branche maladie de la sécurité sociale

Les Possibles (Attac) - Les privatisations du soin

Octobre 2018, par Info santé sécu social

Jeudi 25 octobre 2018, par Philippe Batifoulier *
Le secteur de la santé connaît une multitude de réformes sans que la situation des hôpitaux s’améliore et sans avoir éradiqué des restes à charge (ce qui reste à la charge du patient après remboursement de la Sécurité sociale) parfois catastrophiques pour certains patients. Ces réformes ne combattent pas la trajectoire de privatisation du soin. Elles la confortent. Elles accentuent dès lors les inégalités tout en étant coûteuses en finances publiques. (...)

Lire la suite
Le PLFSS

Lequotidiendumedecin.fr : Budget de la Sécu 2019 : les députés entament l’examen en séance, ce qu’il faut retenir

Octobre 2018, par infosecusanté

Budget de la Sécu 2019 : les députés entament l’examen en séance, ce qu’il faut retenir
Anne Bayle-Iniguez
| 23.10.2018
Les députés entament ce mardi en séance publique l’examen en première lecture du projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2019.
Conformément aux annonces d’Emmanuel Macron, l’objectif national de dépenses d’assurance-maladie général (ONDAM, soit 200,3 milliards d’euros) a été relevé de 2,3 à 2,5 %, soit 400 millions d’euros supplémentaires l’an prochain pour (...)

Lire la suite
Le financement de la Sécurité sociale

Mediapart - CICE : une évaluation biaisée

Octobre 2018, par Info santé sécu social

Entré en vigueur en janvier 2013, le Crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi coûte cher et son effet est assez réduit. Pourtant, dans son avis, le comité de suivi de cette mesure choisit les conclusions les plus favorables.
Le comité de suivi du Crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi (CICE) a publié mardi 2 octobre son rapport 2018 (à trouver en onglet Prolonger). Ce sixième rapport d’évaluation, publié par France Stratégie, successeur du commissariat général au plan qui est sous la (...)

Lire la suite

0 | ... | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90 | 100 | 110 | 120 | ... | 280