Les professionnels de santé

Le Monde - Olivier Véran promet de meilleurs salaires à l’hôpital et un assouplissement des 35 heures

17 mai, par Info santé sécu social

Le ministre de la santé annonce le lancement le 25 mai d’un « Ségur de la santé » afin de présenter un plan « cet été, pour traduire tout ce qui peut l’être dans le prochain budget de la Sécurité sociale ».
Le Monde avec AFP Publié aujourd’hui à 02h10, mis à jour à 08h32
Le ministre de la santé, Olivier Véran, promet, dimanche 17 mai, que le gouvernement va « augmenter les rémunérations » à l’hôpital et créer un « cadre beaucoup plus souple » au temps de travail, en réponse à la demande de reconnaissance des (...)

Lire la suite
Les professionnels de santé

Libération - Le Medef préfère parer au plus argent

15 mai, par Info santé sécu social

Par Christophe Alix — 14 mai 2020 à 20:16
Réticent à une hausse des salaires, le patronat se retranche derrière les difficultés financières des entreprises et l’évolution des modes de consommation.
Avec le déconfinement et la reprise progressive de l’activité, la question d’une revalorisation des plus bas salaires s’invite dans l’agenda social. La ministre du Travail, Muriel Pénicaud, a annoncé mercredi qu’elle allait convoquer en ce sens les branches professionnelles des salariés en première ligne durant (...)

Lire la suite
Les professionnels de santé

Libération - Salariés en première ligne : un « merci »… et c’est tout ?

15 mai, par Info santé sécu social

Par Dominique Albertini, 14 mai 2020 à 20:16
Les travailleurs au front pendant l’épidémie craignent de ne pas être reconsidérés malgré les beaux discours. Si oppositions et syndicats appellent à une hausse des salaires, la majorité penche pour des accords par branche et veut développer l’intéressement.
« Combien méritons-nous ? » Parmi les nouveaux droits ouverts aux « héros » de la crise, le premier sera sans doute de poser la question. Soignants, livreurs, éboueurs, caissières, personnel des Ehpad…, les (...)

Lire la suite
Les professionnels de santé

Huff-post - La prime Covid-19 pour les soignants ne fait pas l’unanimité

15 mai, par Info santé sécu social

Les pharmaciens et les médecins libéraux sont notamment exclus de ce dispositif. Par Lucie Oriol
ASSOCIATED PRESS La prime sera de 1.500 euros pour ceux ayant travaillé dans les 40 départements les plus touchés
Emmanuel Macron était en visite ce vendredi 15 mai à l’hôpital de la Pitiée Salpêtrière à Paris. Un déplacement miroir à celui effectué au tout début de la crise sanitaire en France, en février. Ce jour-là, le président de la République avait assuré aux soignants qu’il comptait sur eux et qu’ils (...)

Lire la suite
L’hôpital

Le Quotidien du médecin - Temps de travail des internes : 58,4 heures par semaine en moyenne, de pire en pire !

13 mai, par Info santé sécu social

58,4 heures en moyenne par semaine, soit dix de plus que les 48 h maximum prévues par la réglementation européenne ! Le temps de travail des internes est toujours très loin d’être respecté, révèle l’Intersyndicale nationale des internes (ISNI) dans une enquête* d’envergure dévoilée ce mardi.
Depuis 2015, le temps de travail des jeunes médecins est découpé en 10 demi-journées : 8 demi-journées de travail clinique dans le service, une demi-journée de formation dite « universitaire sous responsabilité du (...)

Lire la suite
Les professionnels de santé

Infirmiers.com - Exercice libéral infirmier et crise du Covid-19 : quels enseignements ?

12 mai, par Info santé sécu social

De plus en plus concernés, sollicités et donc impactés par la crise sanitaire du Covid-19, les infirmiers libéraux font entendre leurs préoccupations face à des conditions d’exercice rendues souvent complexes mais aussi stressantes notamment, comme on l’a beaucoup entendu, par manque de matériels de protection. Une nouvelle enquête menée auprès d’eux par Imago Research, fin avril dernier, le confirme, une fois de plus, et nous livre quelques enseignements complémentaires. Revue de détails.
La crise (...)

Lire la suite
L’hôpital

L’Humanité : IL Y A URGENCE ! LE BILLET DU DR CHRISTOPHE PRUDHOMME. ESPÉRONS !

12 mai, par Info santé sécu social

Christophe Prudhomme est médecin au Samu 93.
Le nombre de malades hospitalisés en réanimation diminue, mais le nombre de lits ouverts aussi. D’où des tensions insupportables pour les patients et les soignants.
Dimanche, dans mon hôpital, il n’y avait plus aucun lit disponible. Nous sommes revenus à la situation antérieure, avec des patients qui restent sur les brancards en attente de lits. C’est insupportable !
Et ce d’autant que le ministre de la Santé annonce que nous allons progressivement (...)

Lire la suite
L’hôpital

Infirmiers.com - Face à la crise sanitaire, une anxiété et un épuisement croissant pour les soignants

11 mai, par Info santé sécu social

Malgré le déconfinement en vue, les professionnels de santé restent extrêmement sollicités pour faire face au nouveau coronavirus. Et ce n’est pas sans conséquences pour eux. Les appels vers le dispositif d’aide mis en place par la plateforme SPS sont en effet de plus en plus nombreux.
Face à la crise sanitaire, une anxiété et un épuisement croissant pour les soignants La fatigue et l’angoisse des soignants est particulièrement prégnante en ces temps de crise sanitaire.
L’expression de la souffrance (...)

Lire la suite
L’hôpital

Basta - L’après Covid comme avant ? Le CHU de Nancy, symbole de la désorganisation managériale de l’hôpital public Au cœur d’un service, une infirmière du CHU de Nancy raconte

7 mai, par Info santé sécu social

Mardi 28 avril 2020, par DEPRETZ Franck
L’hôpital de Nancy est en première ligne face à la pandémie de Covid-19. Qu’importe : une énième « réorganisation », validée en comité interministériel, prévoit la suppression de 600 postes. La restructuration a été suspendue, mais pas annulée, et le directeur de l’agence régionale de santé a été remplacé par une autre haut-fonctionnaire à l’origine du plan d’austérité. Ces absurdités managériales vont-elles continuer, demain, à frapper l’hôpital, ses personnels et ses (...)

Lire la suite
L’hôpital

Basta - Le CHU de Nancy, symbole de la désorganisation managériale de l’hôpital public

28 avril, par Info santé sécu social

PAR FRANCK DÉPRETZ 28 AVRIL 2020
L’hôpital de Nancy est en première ligne face à la pandémie de Covid-19. Qu’importe : une énième « réorganisation », validée en comité interministériel, prévoit la suppression de 600 postes. La restructuration a été suspendue, mais pas annulée, et le directeur de l’agence régionale de santé a été remplacé par une autre haut-fonctionnaire à l’origine du plan d’austérité. Ces absurdités managériales vont-elles continuer, demain, à frapper l’hôpital, ses personnels et ses patients ? (...)

Lire la suite

0 | ... | 70 | 80 | 90 | 100 | 110 | 120 | 130 | 140 | 150 | ... | 830