Les deserts médicaux

Lequotidiendumedecin.fr : Accès aux soins : plus d’un Français sur trois en difficulté pour consulter un généraliste ou un spécialiste

il y a 1 mois, par infosecusanté

Lequotidiendumedecin.fr : Accès aux soins : plus d’un Français sur trois en difficulté pour consulter un généraliste ou un spécialiste
Par Martin Dumas Primbault -
Publié le 18/10/2019 -
Si les médecins jouissent d’une très bonne image auprès des Français, leur disponibilité est jugée insuffisante et oriente les patients vers la téléconsultation. C’est en substance la conclusion de l’Observatoire des parcours de soins réalisé par Santéclair avec Harris Interactive*.
Les Français attachés au médecin (...)

Lire la suite
Les deserts médicaux

Le Quotidien du Medecin : Déserts médicaux : la régulation est aujourd’hui « assumée » par les maires, selon l’APVF

il y a 5 mois, par infosecusanté

Le Quotidien du Medecin : Déserts médicaux : la régulation est aujourd’hui « assumée » par les maires, selon l’APVF
Loan Tranthimy
| 18.06.2019
Alors que la commission mixte paritaire (CMP) s’efforcera de trouver le 20 juin un accord sur le projet de loi de santé, le président de l’Association des petites villes de France (APVF) et député socialiste de Seine-Maritime, Christophe Bouillon, a remis le couvert sur la question de la régulation à l’installation des médecins, lors d’un point de presse ce (...)

Lire la suite
Les deserts médicaux

Olivier Lacoste : « Depuis dix ans, l’Etat n’a rien obtenu de tangible contre les déserts médicaux »

27 février, par infosecusanté

Olivier Lacoste : « Depuis dix ans, l’Etat n’a rien obtenu de tangible contre les déserts médicaux »
Le géographe Olivier Lacoste estime que le regroupement de professionnels de santé au sein de communautés va permettre de réduire les difficultés d’accès aux soins dans certains territoires.
Propos recueillis par François Béguin•
Publié le 27/02/19
Olivier Lacoste est géographe de la santé. Après avoir dirigé l’Observatoire régional de la santé Nord-Pas-de-Calais pendant vingt-huit ans, il est (...)

Lire la suite
Les deserts médicaux

Lequotidiendumedecin.fr : 167 000 Françaises vivent dans un désert obstetrique

26 janvier, par infosecusanté

167 000 Françaises vivent dans un désert obstétrique
24.01.2019
Selon une étude de la DREES publiée ce jeudi, 167 000 Françaises vivent dans un désert obstétrique. Ces femmes « résident dans une commune sous-dense en sages-femmes » et située « à 45 minutes ou plus de la maternité la plus proche », indique l’étude.
La France compte environ 13 000 communes considérées comme « sous-denses » en sages-femmes, parce qu’elles regroupent les 12,5 % de la population « ayant l’accessibilité la plus faible » à ces (...)

Lire la suite
Les deserts médicaux

JIM - De plus en plus de médecins, de moins en moins de praticiens et des déserts toujours plus désertiques !

Décembre 2018, par Info santé sécu social

Paris, le mercredi 5 décembre 2018 -
Le Conseil national de l’Ordre des médecins publie l’Atlas 2018 de la démographie médicale.
Ces travaux mettent en évidence que si le nombre de médecins inscrits au tableau de l’Ordre est en augmentation (296 755 au 1er janvier 2018, +2% par rapport à 2017), et si le nombre de médecins en activité régulière n’est qu’en légère baisse (-0,1%), ce recul s’inscrit dans une diminution continue qui a atteint 10 % depuis 2010 !
Cette tendance concerne en premier lieu les (...)

Lire la suite
Les deserts médicaux

Le Parisien - Désertification médicale : la surenchère des maires pour trouver des généralistes

Novembre 2018, par Info santé sécu social

Daniel Rosenweg| 17 novembre 2018
Certains élus proposent des salaires et avantages importants pour attirer les candidats. L’édile de Marolles-les-Braults (Sarthe) promet jusqu’à 8 000 euros brut par mois pour 35 heures.
Qui proposera la plus grosse carotte ? Face à la désertification médicale qui gagne, les élus locaux font des ronds de jambe pour séduire les généralistes. Cet été, le maire de Barneville-Carteret (Manche), Pierre Gehanne, avait fait le buzz en déclarant : « Je mets à disposition un (...)

Lire la suite
Les deserts médicaux

Lequotidiendumedecin.fr : 30 généralistes salariés, 4 pôles : le centre de santé de Saône-et-Loire lancé à plein régime

Septembre 2018, par infosecusanté

30 généralistes salariés, 4 pôles : le centre de santé de Saône-et-Loire lancé à plein régime
Martin Dumas Primbault
07.09.2018
Première mission accomplie pour le centre de santé multisite de Saône-et-Loire ! L’objectif de 30 médecins recrutés avant la fin de l’année 2018 est atteint. C’est André Accary (LR), le président du conseil départemental qui l’a annoncé fièrement en cette rentrée, revendiquant la santé insolente de son projet.
Initié en juin 2017 et opérationnel depuis janvier, ce projet de centre de (...)

Lire la suite
Les deserts médicaux

Le généraliste - C’est officiel, l’Ile-de-France est vraiment un désert médical selon le nouveau zonage de l’ARS

Mars 2018, par Info santé sécu social

Amandine Le Blanc 08.03.2018
Le ministère de la Santé avait défini les nouvelles règles du zonage permettant de définir les territoires où les médecins peuvent bénéficier des aides à l’installation. Les ARS ont commencé à fixer les nouvelles zones prioritaires. C’est désormais chose faite en Ile-de-France. Avec le Centre-Val-de-Loire, la région francilienne disposera du plus fort pourcentage de zones prioritaires. Selon la nouvelle carte établie par l’agence régionale de santé, plus de 9,1 millions de (...)

Lire la suite
Les deserts médicaux

Lequotidiendumedecin.fr : Laigneville, 5 000 habitants, zéro généraliste et un maire qui cogne sur l’ARS

Janvier 2018, par infosecusanté

Laigneville, 5 000 habitants, zéro généraliste et un maire qui cogne sur l’ARS
Sophie Martos
09.01.2018
Depuis un mois, Christophe Dietrich, maire (SE) de la commune de Laigneville dans l’Oise, avale des poires d’angoisse. Les deux derniers généralistes ont dévissé leur plaque le 22 décembre et n’ont pas été remplacés. Le maire pointe du doigt l’inertie de l’agence régionale de santé (ARS) Hauts-de-France, « incapable de répondre aux besoins de la population » et « laissant les maires en première ligne (...)

Lire la suite
Les deserts médicaux

Lequotidiendumedecin.fr : Réguler l’installation des spécialistes de secteur II en zone surdotée : la mesure choc du CESE

Décembre 2017, par infosecusanté

Réguler l’installation des spécialistes de secteur II en zone surdotée : la mesure choc du CESE
Loan Tranthimy
13.12.2017
Depuis plusieurs semaines, la question de la liberté d’installation ne quitte pas le débat public. Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) est le dernier acteur du secteur à se positionner. Saisie par des pétitions citoyennes, l’instance a rendu ce mercredi un avis complet comportant dix préconisations « qui ont vocation à compléter le plan ministériel contre les (...)

Lire la suite

0 | 10