Parti Les républicains

20 minutes - DEUX VIDEOS. « Il n’en a rien à foutre » : Le message d’une aide-soignante après sa rencontre avec François Fillon

Mars 2017, par Info santé sécu social

C’est un échange complètement stérile qui a eu lieu entre François Fillon et le personnel soignant d’une maison de retraite. Lors de l’Émission politique diffusée par France 2 jeudi, le candidat Les Républicains a rencontré le personnel de l’Ehpad (l’établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) de Bry-sur-Marne (Val-de-Marne). Quand aides-soignantes et infirmières lui ont fait part de leurs conditions de travail difficiles, du manque de personnel et de l’impossibilité physique et psychologique (...)

Lire la suite
Partis politique

Lequotidiendumedecin.fr : Présidentielle : débat animé, une pincée de santé et quelques surprises

Mars 2017, par infosecusanté

Présidentielle : débat animé, une pincée de santé et quelques surprises
Cyrille Dupuis
21.03.2017
Pendant plus de trois heures, lundi soir sur TF1, les cinq principaux candidats à la présidentielle se sont employés à mettre en lumière leurs programmes respectifs à la faveur d’un débat plutôt vif, et parfois même cacophonique en raison de la possibilité de s’interrompre et de se répondre librement (les six autres candidats qualifiés avaient été écartés).
Si la santé n’était certainement pas la priorité - (...)

Lire la suite
Front National

Le Monde : « La psychanalyse, c’est l’exact envers du discours du Front national »

Mars 2017, par infosecusanté

« La psychanalyse, c’est l’exact envers du discours du Front national »
Dans une tribune au « Monde », des intellectuels et des artistes s’associent aux psychanalystes pour dénoncer le FN qui « enflamme la haine ».
LE MONDE
19.03.2017
Par Christiane Alberti (psychanalyste et enseignante au département de psychanalyse de l’université Paris-VIII)
TRIBUNE. Des psychanalystes prennent position publiquement dans le débat électoral de l’élection présidentielle des 23 avril et 7 mai. C’est un choix qui (...)

Lire la suite
Parti Socialiste

Les Echos - Hamon remise la fusion de l’impôt sur le revenu et de la CSG

Mars 2017, par Info santé sécu social

La grande réforme fiscale annoncée pendant la primaire n’est plus à son programme. La nouvelle mouture du revenu universel est censée remplacer cette mesure.
A presqu’un mois du premier tour de l’élection présidentielle , Benoît Hamon continue d’amender sérieusement son projet. Une semaine après avoir raboté sa mesure phare de revenu universel , le candidat socialiste à l’Elysée a remisé ce jeudi la grande réforme fiscale qu’il avait promis durant la campagne de la primaire du PS, et qu’une partie des élus (...)

Lire la suite
Parti Socialiste

Le Quotidien du médecin - Hamon promet de supprimer les franchises et édulcore son projet de conventionnement sélectif

Mars 2017, par Info santé sécu social

Après François Fillon lundi, Benoît Hamon a présenté ce jeudi son projet présidentiel « pour faire battre le cœur de la France ». Au chapitre de la santé, le candidat socialiste a déroulé de nombreuses propositions, sans en préciser le cadrage financier.
Pour renforcer l’accès aux soins, il décrète l’urgence contre les déserts médicaux et veut créer 1 500 maisons de santé. « Un soutien logistique et financier sera apporté aux médecins qui s’installeront dans les zones sous-dotées, a déclaré Benoît Hamon. Dans (...)

Lire la suite
Du centre à la droite

La Tribune - Macron relance le vieux débat de la retraite universelle par points

Mars 2017, par Info santé sécu social

Par Jean-Christophe Chanut Emmanuel Macron ressuscite la vieille idée d’instaurer un régime de retraite unique par points où chacun pourrait choisir le moment de son départ à la retraite en fonction du nombre de points accumulés. Un système qui ne répond pas à la question de savoir quelle part de la richesse nationale les Français seraient-ils prêts à affecter à ce nouveau régime ?
Emmanuel Macron ressuscite la vieille idée d’instaurer un régime de retraite unique par points où chacun pourrait (...)

Lire la suite
Parti Les républicains

Le Monde.fr : Retraites les multiples inconnues du projet Fillon sur les retraites

Mars 2017, par infosecusanté

Retraites : les multiples inconnues du projet Fillon sur les retraites
LE MONDE
14.03.2017
Par Bertrand Bissuel et Patrick Roger
L’ancien premier ministre veut porter à 65 ans l’âge de départ mais occulte de nombreuses questions.
François Fillon, pendant la présentation de son programme, à Paris, le 13 mars. C’est une des mesures les plus explosives du programme de François Fillon. Elle consiste à passer l’âge légal de départ à la retraite de 62 à 65 ans. Ce mot d’ordre simple, qui vise à en (...)

Lire la suite
Parti Les républicains

Lequotidiendumedecin.fr : Fin du tiers payant obligatoire et de l’AME, autonomie des hôpitaux : Fillon confirme son projet santé

Mars 2017, par infosecusanté

Fin du tiers payant obligatoire et de l’AME, autonomie des hôpitaux : Fillon confirme son projet santé
Marie Foult
13.03.2017
François Fillon a officiellement présenté ce lundi matin son projet présidentiel dont le volet santé/Sécu déjà éventé et objet d’un rétropédalage par rapport à la version initiale.
Après l’abandon de sa distinction controversée entre gros risque et petit risque, le candidat LR a réaffirmé son objectif de « reste à charge zéro » d’ici à 2022 sur les dépenses de santé coûteuses (...)

Lire la suite
Du centre à la droite

Marianne - Conflit d’intérêts chez Macron : un conseiller était rémunéré par le laboratoire Servier

Mars 2017, par Info santé sécu social

Par Louis Hausalter
Le cardiologue Jean-Jacques Mourad a annoncé son départ de l’équipe de campagne de l’ex-ministre, ce mardi 7 mars. Il était rémunéré par le laboratoire Servier.
Il conseillait Emmanuel Macron sur les thématiques de santé... mais avait effectué des prestations rémunérées pour le groupe pharmaceutique Servier. Le cardiologue Jean-Jacques Mourad a annoncé ce mardi 7 mars sa démission de l’équipe de campagne du candidat à l’élection présidentielle, révèle Le Monde. Un départ confirmé par (...)

Lire la suite
Du centre à la droite

Bastamag - Collusion ; De Fillon à Macron : offensive générale contre le principe de précaution aux dépens de la santé publique

Mars 2017, par Info santé sécu social

par Sophie Chapelle
Il y a bientôt vingt ans, le Conseil d’État s’appuyait sur le principe de précaution pour empêcher la culture de maïs transgénique en France. Depuis, le principe de précaution est invoqué pour tenter de freiner la banalisation de produits toxiques, des pesticides aux perturbateurs endocriniens, en passant par les nanoparticules. Ce principe est désormais la cible de François Fillon. De son côté, Emmanuel Macron affirme vouloir concilier le principe de précaution avec un « principe (...)

Lire la suite

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 100