Le social et médico social

Politis - « L’habitat indigne rend malade, isole et tue »

11 janvier, par Info santé sécu social

Il y aurait 600 000 logements indignes en France. Quatre associations réclament un plan national pour lutter contre ce fléau.
par Ingrid Merckx et Hervé Bossy publié le 10 janvier 2019 «  » Quand va-t-on se donner les moyens de lutter contre ce fléau majeur qu’est l’habitat indigne ?, a lancé Christophe Robert, délégué général de la fondation Abbé-Pierre, lors d’une conférence de presse tenue ce mercredi 9 janvier avec les représentants de l’association nationale des Compagnons bâtisseurs, du réseau (...)

Lire la suite
Le social et médico social

Le Monde - « Le sentiment de pauvreté met en évidence une insécurité sociale durable et une vision dégradée de son avenir »

Décembre 2018, par Info santé sécu social

Pour le sociologue Nicolas Duvoux, la pauvreté monétaire est un indicateur d’inégalité, alors que la pauvreté subjective, qui concerne environ 13 % de la population, est un indicateur d’insécurité.
Propos recueillis par Anne Chemin Publié le 21 décembre 2018
Nicolas Duvoux est professeur de sociologie à l’université Paris-VIII-Vincennes Saint-Denis, chercheur au Cresppa-LabToP. Il est l’auteur, avec Adrien Papuchon, de « Qui se sent pauvre en France ? Pauvreté subjective et insécurité sociale », un (...)

Lire la suite
Le social et médico social

Alternatives économiques - Rapport. Toujours plus de travailleuses pauvres

Décembre 2018, par Info santé sécu social

19 décembre 2018
Écarts de salaires, emplois précaires, instabilité des temps de travail, pénibilité des tâches, ségrégation professionnelle, permanence des stéréotypes qui nourrissent les discriminations… Le dernier rapport d’Oxfam, « Travailler et être pauvre : les femmes en première ligne », pointe une aggravation de la situation des travailleuses pauvres en France, et l’insuffisance des mesures pour y remédier. Non seulement leur nombre est en nette augmentation puisque, selon Eurostat, la part de (...)

Lire la suite
Le social et médico social

Médiapart - A Marseille, deux travailleurs sociaux en garde à vue après avoir alerté sur des dysfonctionnements

Décembre 2018, par Info santé sécu social

9 décembre 2018 Par Louise Fessard et Samantha Rouchard (le Ravi)
Deux salariés de l’association Fouque, qui accueille des mineurs et jeunes majeurs placés à Marseille, se sont retrouvés en garde à vue le 12 septembre 2018 après avoir dénoncé des dysfonctionnements internes.
Convoqués pour une simple audition en tant que témoins à la brigade des mineurs de la sûreté départementale de Marseille, le 12 septembre 2018, une veilleuse de nuit de la maison d’enfants à caractère social (Mecs) Les Saints-Anges (...)

Lire la suite
Le social et médico social

Centre d’observation de la société - Une stagnation historique des niveaux de vie

Décembre 2018, par Info santé sécu social

Le niveau de vie médian (1) stagne à 1 700 euros mensuels depuis bientôt dix ans.
Les dernières données disponibles datent de 2016, mais tout indique qu’il n’y a pas eu d’amélioration depuis : les salaires progressent peu et l’inflation reprend. Durant dix ans (de 2008 à 2018) les revenus n’auront donc pas progressé pour la très grande majeure partie de la population, des catégories populaires aux classes moyennes. Notre pays n’avait jamais connu un tel phénomène depuis 1970, date la plus ancienne pour (...)

Lire la suite
Le social et médico social

Politis - Seine-Saint-Denis : la protection de l’enfance en danger

Novembre 2018, par Info santé sécu social

C’est bien une « alerte », un « appel au secours » que les juges pour enfants du département de Seine-Saint-Denis ont lancé lundi 5 novembre dans Le Monde (daté du mardi 6) et sur France Inter. Un texte incisif, froid, déterminé, signé du président du tribunal pour enfants de Bobigny, Thierry Baranger, et de ses quatorze magistrats.
Entre pénuries de moyens et d’agents – il manquerait au moins neuf postes à temps plein –, les juges de ce tribunal, le deuxième de France, décrivent une situation (...)

Lire la suite
Le social et médico social

L’annuaire sécu - Le quasi-gel des prestations sociales économisera près de 7 milliards en 2020

Octobre 2018, par Info santé sécu social

23/10/18
"Quand l’inflation réapparaît, la désindexation des prestations sociales est un outil de régulation des dépenses publiques qui peut rapporter gros. Et tout de suite", écrit le quotidien Les Echos. Se basant sur l’étude d’impact du projet de loi de Finances, le journal cite des chiffres impressionnants : en 2019, la revalorisation de 0,3 % de la plupart des prestations sociales, dont les retraites, va permettre d’économiser 3,5 milliards d’euros. En 2020, ce gain sera porté à 6,9 milliards. (...)

Lire la suite
Le social et médico social

Bastamag - Pour chaque personne à la rue, la France compte trois logements vacants

Octobre 2018, par Info santé sécu social

PAR RACHEL KNAEBEL 10 OCTOBRE 2018
En France métropolitaine, 2,9 millions de logements restent vacants, dont 346 000 à Paris, selon l’institut national des statistiques (Insee), qui a publié ce 2 octobre les chiffres du parc de logements [1]. Presque un logement sur dix – 8 % – sont donc vides (les résidences secondaires, même inoccupées une large partie de l’année, ne sont pas considérées comme des logements vacants). C’est un million de logement vacants en plus qu’en 1998, où leur nombre s’élevait (...)

Lire la suite
Le social et médico social

Fédération CGT des Organismes sociaux - Aide, Accompagnement et soin à domicile. Un secteur sinistré !

Septembre 2018, par Info santé sécu social

Après les différentes mobilisations en faveur de la prise en charge des personnes âgées, le gouvernement reste sourd aux besoins réels du secteur de l’aide, de l’accompagnement et des soins à domicile. La situation est grave !
· Les salariés sont de plus en plus précarisés (baisse du pouvoir d’achat), · Les conditions de travail sont dégradées, · Le service rendu aux usagers n’est pas à la hauteur de leurs besoins.
Ce secteur c’est :
22 600 salariés à 95 % féminin percevant en moyenne après 15 ans (...)

Lire la suite
Le social et médico social

Libération - Un français sur cinq ne peut pas s’alimenter sainement ou faire trois repas par jour, selon un sondage Ipsos-Secours

Septembre 2018, par Info santé sécu social

Un peu plus d’un cinquième des Français sondés (21%) ont déclaré ne pas être en mesure de s’offrir une alimentation saine leur permettant de faire trois repas par jours et 27% ont admis ne pas avoir les moyens financiers de s’acheter quotidiennement des fruits et légumes.
Mais c’est chez les foyers les plus modestes que cette tendance est la plus marquée. Ainsi, plus d’un français sur deux dont les revenus mensuels sont inférieurs à 1.200 euros a indiqué avoir des difficultés à payer la cantine de ses (...)

Lire la suite

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60