Luttes et mobilisations

AMUF, CGT, SUD, CFE-CGC, CIH, CIU, Printemps de la Psychiatrie , Coordination Nationale Hopitaux et Maternités de Proximité. Appel Unitaire journée nationale de mobilisation le 11 janvier 2022

il y a 4 mois, par infosecusanté
Documents joints :

AMUF, CGT, SUD, CFE-CGC, CIH, CIU, Printemps de la Psychiatrie , Coordination Nationale Hopitaux et Maternités de Proximité.

Appel Unitaire journée nationale de mobilisation le 11 janvier 2022

Pour cette nouvelle année 2022 , l’exigence d’ une Bonne Santé pour les salarié.e.s et la population !

Résolument uni•e•s et dans l’action, pour une meilleure Santé et action sociale en 2022 ! Les professionnel•le•s et usagè.r•e•s des hôpitaux et des établissements du sanitaire , médico-social et social public , associatif et privé dénoncent la dégradation des conditions de travail des personnels ainsi que les difficultés d’accueil et de prise en charge dans la dignité pour l’ensemble de la population. Malgré le dévouement des personnels, la situation s’aggrave avec la pandémie qui entraîne un surcroît d’activité à gérer en plus du suivi au quotidien et classique des résident•e•s et patient•e•s dans ces établissements.
Les personnels et les étudiant•e•s sont épuisé•e•s et en colère par le manque de lits, de lieux d’accueil et de professionnels en nombre suffisant, elles et ils dénoncent la surcharge de travail, l’impossibilité de faire valoir leurs droits à la formation, leur temps de repos et de congé. Et le nombre de fuite et de démissions de collègues ces derniers mois est plus qu’ inquiétant.
Les usager•e•s de ces secteurs d’activité sont excédé•e•s par les délais d’attente, l’éloignement et le manque de structures ou d’établissements pour les accueillir, et constatent une prise en charge se détériorant et des restes à charge qui pèsent sur leurs budgets.
Notre Système de Santé et d’Action Sociale, c’est l’affaire de nous toutes et tous, faisons-nous entendre ! Les régulières annonces faites par le ministère des Solidarités et de la Santé et le gouvernement sur le système de Santé qui « tient bon » alors que, parallèlement, ceux-ci exigent de faire des millions d’économie à travers la loi de Sécurité Sociale 2022 est intolérable .

C’est grâce au seul investissement des personnels que nos établissements tiennent bon ! Mais jusqu’à quand ? Les salarié.e.s sont épuisé.e.s après 2 ans de sacrifices constants sur leur temps de repos , de congés et des heures supplémentaires à n’en plus finir , n’ont peuvent plus et se sentent délaissés par un gouvernement qui se cachent derrière la gestion de crise sanitaire pour ne pas répondre à la nécessité de revoir en profondeur la totalité de sa politique en matière de santé et d’action sociale dans notre pays .

Ça suffit ! Il est temps de régler les problèmes de fond qui traverse notre système de santé et d’action sociale : la fuite des professionnel.l.e.s , le manque d’effectif dans les services , des conditions de travail et salariales indignes , l’accès et la qualité de la prise en charge de la population qui se dégrade et des moyens alloués pour l’hôpital et les établissements qui ne répond pas à la demande et aux besoins de la population.
Il est temps que les professionnel.l.e.s de terrain et les usagè.r•es soient entendues pour faire évoluer notre système de Santé et d’Action Sociale qui est à bout de souffle.

IL EST URGENT D’AGIR ! Le Ségur de la santé n’ a pas répondu aux revendications des personnels et des usagè.r.e.s .
Ensemble soyons mobilisé•e•s en action dans les établissements et dans les territoires le 11 janvier 2022 ! Pour exiger l’ouverture de véritables négociations sur l’avenir de l’hôpital public et des établissements de Santé et de l’Action Sociale avec le Premier Ministre et le Président de la République pour :

• L’augmentation du budget consacré à l’hôpital et à nos établissements .
• La reconnaissance et la franche revalorisation générale des carrières médicales et non médicales, se traduisant par une augmentation qui corresponde aux qualifications et responsabilités de ces métiers .L’équité de traitement dans l’attribution des mesures salariales issue du protocole d’accord du Ségur de la santé , l’attribution immédiate des 183 euros pour l’ensemble du personnel des secteurs du médico-social et sociale . La reconnaissance du temps de travail des PH et une même valorisation de la grille salariale pour tous les PH.
• Le recrutement immédiat de centaines de milliers de professionnel.l.e.s supplémentaires, un plan de formation pluridisciplinaire correspondant et donc l’ouverture immédiate d’un grand nombre de places d’étudiant•e•s dans les différentes écoles et facultés pour nos professions.
• L’arrêt des fermetures de services, d’établissements et des réouvertures de lits, de structures, partout où cela est nécessaire.
• Une gouvernance des hôpitaux, des établissements du sanitaire , du médico-social et du social plus ouvert aux personnels et aux usagè.r•e•s
• L’égalité d’accès, d’accueil et de prise en charge de qualité pour la population sur tout le territoire.

Déterminé•e•s et uni•e•s, le 11 janvier et après, salarié•e.s et usagè.r•e•s ensemble mobilisons-nous pour obtenir la reconnaissance de nos métiers, des conditions de travail décentes, des services de qualité, partout, pour toutes et tous !

Documents joints :