Covid-19 (Coronavirus-2019nCoV) et crise sanitaire

Allo-docteur - Vaccin anti-covid : en Israël, jamais deux sans trois ?

il y a 1 mois, par Info santé sécu social

Israël appelle ses citoyens âgés de plus de 60 ans à recevoir une troisième dose de vaccin pour se protéger contre le Covid-19.
Par La rédaction d’Allodocteurs.fr

Rédigé le 30/07/2021

Face à une hausse des contaminations dans le monde (environ 500.000 nouveaux cas par jour, source : Université américaine Johns-Hopkins/Le Monde) la question d’une troisième dose de vaccin contre le covid se pose.

En Israël, c’est chose faite. Pour faire face à la nouvelle vague épidémique, l’Etat hébreu lance une "campagne de vaccination complémentaire" à partir du 1er août, pour les personnes de plus de 60 ans ayant été vaccinées il y a plus de cinq mois.

"J’appelle toutes les personnes âgées déjà vaccinées à recevoir cette dose complémentaire. Protégez-vous", a déclaré le Premier ministre. Pour marquer le lancement de cette campagne, le président israélien Isaac Herzog a reçu une troisième dose de vaccin.

En France, pas encore “d’urgence”
Côté français, la Haute Autorité de Santé (HAS) s’est déjà prononcée sur la question. Dans un avis publié le 16 juillet, elle estime que ce rappel n’a à ce jour "pas lieu" d’être proposé à "l’ensemble de la population en dehors des plus vulnérables et des plus âgés", faute de "données disponibles". Pour l’heure, la HAS estime que la priorité est aux premières doses.

Aux Etats-Unis, des troisièmes doses sans autorisation
Outre atlantique, certains américains ont décidé de ne pas attendre l’avis des professionnels pour se faire injecter une troisième dose. C’est ce que rapporte le New York Times dans un papier à retrouver ici.

Des injections, anecdotiques certes, qui révèlent tout de même une inquiétude face au variant Delta, plus contagieux. “Je pense qu’on ne peut jamais en avoir assez”, explique Ida Thompson au New York Times.