Covid-19 (Coronavirus-2019nCoV) et crise sanitaire

Allo-docteurs - Covid : deux vaccins mis à jour cibleront désormais Omicron

il y a 1 mois, par Info santé sécu social

Le régulateur européen des médicaments vient d’autoriser les premiers vaccins contre le Covid-19 visant spécifiquement le variant Omicron.

Muriel Kaiser avec AFP
Rédigé le 01/09/2022

La décision était attendue avec impatience par les pays européens. Ce jeudi 1er septembre, l’Agence Européenne des médicaments (EMA) a donné son autorisation aux premiers vaccins ciblant le variant Omicron.

Les deux vaccins concernés sont produits par Pfizer/BioNTech et Moderna. Ce sont des vaccins bivalents, c’est-à-dire qu’ils ciblent à 50 % le virus d’origine et à 50 % le variant Omicron. Mais le sous-variant visé est uniquement le BA.1. Les sous-variants BA.4 et BA.5, actuellement majoritaires, ne sont pas ciblés par ces vaccins.

Des vaccins mis à jour pour la première fois
Jusqu’à présent, les vaccins utilisés étaient les mêmes depuis le début de l’épidémie de Covid-19. Ils offrent une certaine protection contre Omicron et ses sous-variants, mais l’ensemble de la population attendait des vaccins plus ciblés et efficaces.

Les variants d’Omicron provoquent généralement une évolution plus bénigne de la maladie car ils s’installent moins dans les poumons et davantage dans les voies nasales supérieures, provoquant de la fièvre, de la fatigue et une perte d’odorat.

Prévenir les prochaines vagues de contamination
L’EMA a déclaré que son examen des vaccins adaptés Pfizer et Moderna s’était concentré sur des données d’études en laboratoire et de tests sur la réponse immunitaire contre la souche d’origine et contre le variant Omicron.

Ces deux nouveaux vaccins permettent aux pays européens de lancer les campagnes de rappel de vaccination avant l’hiver et une hausse des cas redoutée.

Actuellement, la quatrième dose de vaccin - ou second rappel - est ouverte à toutes les personnes de plus de 60 ans, aux personnes immunodéprimées et leurs proches ainsi qu’aux femmes enceintes.

En prévision d’une nouvelle vague, l’Agence Européenne des médicaments a déclaré viser l’approbation "dès l’automne" d’un vaccin anti-Covid de Pfizer/BioNTech contre les deux sous-variants Omicron BA.4 et BA.5. Ces versions ont déjà été approuvées par les autorités sanitaires américaines.