Covid-19 (Coronavirus-2019nCoV) et crise sanitaire

Allo-docteurs - Covid : faut-il s’inquiéter des nouveaux sous-variants BA.4 et BA.5 ?

il y a 1 mois, par Info santé sécu social

VARIANT OMICRON

Ces deux sous-variants d’Omicron, déjà détectés en France, présentent des mutations supplémentaires à BA.2, responsable de la dernière vague de contaminations.

La rédaction d’AlloDocteurs avec AFP
Rédigé le 05/05/2022

La décrue avant un énième rebond de l’épidémie ? Alors que le nombre de contaminations au Covid-19 continue de baisser en France, deux nouveaux sous-variants BA.4 et BA.5 ont été détectés sur le territoire, rapporte Santé publique France.

"Il est trop tôt pour savoir si ces nouveaux sous-variants peuvent causer des formes plus graves de la maladie que les autres sous-variants d’Omicron", a déclaré le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé, Tedros Adhanom Ghebreyesus, ce mercredi 4 mai.

60 à 75% des cas en Afrique du Sud

La moyenne de contaminations quotidiennes au Covid-19 ne cesse pourtant d’augmenter en Afrique du Sud. Les responsables : les sous-variants BA.4 et BA.5. Ces deux lignées issues d’Omicron sont déjà majoritaires en Afrique du Sud, où elles représentent entre 60 et 75% des cas identifiés à la mi-avril.

Jusqu’ici, un unique cas de variant BA.4 a été détecté en France, chez une personne revenue d’Afrique du Sud. Deux porteurs du sous-variant BA.5 ont également été recensés. Ces lignées font l’objet “d’une surveillance renforcée sur la base de leur profil génétique”, précise Santé publique France. Les autorités sanitaires françaises se penchent déjà sur la potentielle dangerosité de leur mutation.

Car ces sous-variants présentent plusieurs similitudes avec la souche BA.2, qui a provoqué la dernière vague de contaminations en France. “Leur protéine Spike possède en plus” plusieurs mutations souligne Santé publique France.

Baisse de la pression hospitalière

“Aucun élément épidémiologique ou clinique préoccupant” n’est pour l’instant associé à ces deux sous-variants, nuancent les autorités sanitaires françaises. De bon augure alors que la pression sur les hôpitaux continue de diminuer en France. Ce mercredi 4 mai, les hôpitaux comptaient 22 319 patients touchés par le Covid-19, contre 22 849 la veille.

Parmi eux, 1 465 étaient admis en soins critiques, dont 98 admissions lors des dernières 24 heures. Enfin, 47 925 nouveaux cas de Covid-19 ont également été détectés lors des dernières 24 heures, contre 67 017 la veille.