Luttes et mobilisations

Communiqué de presse du Collectif inter-hôpitaux (CIH)

il y a 2 semaines, par Info santé sécu social

Communiqué de presse 15/11/2019

Les manifestations du 14 novembre pour la défense de l’hôpital public ont atteint une ampleur jamais égalée. Elles ont réuni, à Paris et en régions, des associations de patients, des représentants des usagers, l’ensemble des professionnels de l’hôpital, les étudiants et les syndicats.

Malgré cette mobilisation massive, le premier ministre a refusé de recevoir des représentants du CIH. Le Président de la République a annoncé qu’un plan pour l’hôpital public serait présenté le mercredi 20 novembre, mais sans aucun chiffrage à ce jour.

Le CIH attend des annonces sur les points suivants :

1. Une augmentation du budget hospitalier (ONDAM) à hauteur de l’augmentation des besoins et des charges (au minimum de 4%).

2. Une augmentation significative des salaires des personnels hospitaliers avec comme objectif la moyenne des salaires des pays de l’OCDE pour des postes équivalents (augmentation immédiate de 300 euros nets mensuels pour tous les personnels non médicaux)

3. L’arrêt des fermetures de lits d’hospitalisation et l’ouverture de lits dans les services où il existe des besoins, notamment pour l’aval des urgences et l’aval des soins aigus avec embauche des personnels nécessaires. Il faut déterminer pour chaque unité de soins, pour tous les services de l’hôpital, un quota de personnel requis pour garantir la sécurité des soins spécifiques de l’unité à la place du quota général actuel purement comptable

4. L’intégration et l’association des usagers et des soignants, toute catégorie confondue, aux décisions et projets de soins, pour créer de réels partenariats.

En absence de propositions concrètes sur ces revendications, nous poursuivons la mobilisation, dont la grève du codage et les actions locales avec les usagers et les syndicats.

Nous souhaitons continuer à alerter la population sur les conséquences graves pour les malades du manque de moyens, de personnels ou des conditions de travail dégradées en collectant ces événements.

Par ailleurs, au cours de l’assemblée générale du 14 novembre, certains ont exprimé leur intention de participer à titre personnel au mouvement du 5 décembre.

Le CIH appelle à une nouvelle manifestation unitaire le 30 novembre à Paris.

Nous appelons l’ensemble des collectifs d’associations d’usagers à rejoindre le mouvement de défense de l’hôpital public. Aujourd’hui les professionnels de l’hôpital et les futurs soignants veulent retrouver, pour et avec les usagers, le sens et les valeurs du soin essentiel à leurs pratiques.