Les Ehpads et le grand âge

Le Généraliste - Covid-19 : les Ehpad à nouveau durement éprouvés

il y a 2 semaines, par Info santé sécu social

Alors qu’Olivier Véran s’est rendu ce vendredi matin dans un Ehpad des Hauts-de-Seine afin de présenter le nouveau dispositif de tests antigéniques déployés massivement dans les maisons de retraite, le point hebdomadaire publié par Santé publique France (SPF) alerte sur la « forte augmentation du nombre de cas et de décès dans les établissements médico-sociaux ».

La semaine dernière, l’agence sanitaire avait déjà pointé une hausse « préoccupante » des contaminations chez les sujets âgés, avec notamment une augmentation de 84 % du nombre de cas confirmés dans les établissements sociaux et médico-sociaux (ESMS), dont les Ehpad.

Plus de 16 000 nouveaux cas en une semaine

Le nouveau bilan confirme la tendance pour la semaine 44 (soit du 26 octobre au 1er novembre 2020), avec 16 923 nouveaux cas recensés en ESMS versus 13 072 en semaine 43 et 778 nouveaux signalements enregistrés. « Le nombre d’Ehpad ayant signalé des nouveaux épisodes est plus important en Auvergne-Rhône-Alpes et en Bourgogne-France-Comté, précise SPF où 7 % des établissements ont fait état d’un nouvel épisode en semaine 44. »

Les décès de résidents sont également à la hausse. En semaine 44, 487 nouveaux décès ont été enregistrés (vs 472 en semaine 43). Et « l’augmentation du nombre de cas de Covid-19 observés parmi les résidents des Ehpad annonce une poursuite très probable de l’augmentation des décès dans les semaines à venir », anticipe Santé publique France.

Un document HAS pour sécuriser les visites en Ehpad

Malgré le contexte, le gouvernement n’a pas l’intention d’imposer un confinement aux seules personnes les plus vulnérables au Covid-19, a réaffirmé le ministre de la Santé. « À la fois pour des raisons de faisabilité et à la fois pour des raisons de solidarité entre les générations, ce n’est pas une solution que nous avons retenue et que nous retiendrons ».

Lors de l’instauration du second confinement, l’État s’était d’ailleurs engagé à ce que les Ehpad restent ouverts pour préserver la possibilité de visites par les proches.

Afin de sécuriser au maximum ces moments, la HAS vient de publier un document qui rappelle les conditions préalables et les mesures à mettre en œuvre.

Le texte précise notamment « qu’un test de dépistage du Covid-19 ne peut pas être exigé par un établissement pour les visiteurs en Ehpad » et insiste sur le fait « qu’un test négatif peut rassurer à tort et ne doit pas entraîner la suppression des gestes barrières tels que le port du masque et la distanciation physique tout au long de la visite ».