Asie

Europe Solidaire Sans Frontières - Covid-19 (Indonésie) : La crise sanitaire s’aggrave ! Un appel urgent aux dons

il y a 1 mois, par Info santé sécu social

L’épidémie s’aggrave en Indonésie. Le nombre de cas Covid supplémentaires continue de grimper en flèche chaque jour. Notre pays est devenu un nouvel épicentre de la pandémie en Asie.

Les restrictions de mobilité (blocage des routes et des péages) et les mesures d’isolement sont imposées dans un nombre croissant de districts, mais elles ne sont pas accompagnées de garanties d’emploi et de revenu, ce qui complique considérablement la vie des travailleur.es. De nombreuses entreprises n’affectent pas salarié.es au travail à domicile, à distance, même lorsque cela est possible.

Dans les zones où notre réseau militant est actif, par peur de perdre leur emploi, certaines ouvrières de la confection n’ont pas immédiatement vérifié si elles présentaient les symptômes du Covid ou ont résisté à la douleur pour continuer à travailler. Elles sont confrontées à des choix difficiles, alors qu’elles savent qu’elles sont positives et devraient prendre le temps de s’isoler chez elles. En outre, la difficulté d’accès aux structures de santé est également perceptible.

Des files d’attente pour effectuer des tests d’antigène ou de PCR se forment dans les Puskesmas (cliniques du gouvernement local) et les hôpitaux les plus proches. Les travailleur.es doivent s’auto-isoler dans les logements qu’elles louent dans la zone industrielle ou dans des pensions en attendant que les résultats soient connus. La réponse des entreprises est mitigée. Une entreprise accorde 12 jours de congé, et c’est une entreprise où le syndicat a une forte position de négociation. Mais, compte tenu des longs délais et files d’attente pour obtenir les résultats de ces tests, les congés sont presque toujours utilisés à cette fin. Cette situation rend la condition des travailleuses et de leurs familles plus vulnérables. Les couples lesbiens, toujours stigmatisés, hésitent à signaler leur état aux centres de santé locaux, ce qui fait que le soutien et l’attention dont ils bénéficient ne viennent que de leur propre communauté.

Objectif - Utilisation des fonds de soutien

Les fonds que nous proposons visent à soutenir le processus d’auto-isolement des travailleuses. Les formes de soutien sont les suivantes :

(1) paquets de nourriture,

(2) soutien vitaminique, et médicaments,

(3) des dispositifs médicaux tels que des masques, des désinfectants pour les mains et des petits tubes à oxygène (si possible),

(4) des tests payés par écouvillonnage antigène/PCR s’il existe des obstacles à l’accès aux centres puskemas.

Les zones cibles pour l’assistance ci-dessus sont Jakarta, Bandung, Karawang et Bekasi.

Perkumpulan Perempuan Mahardhika
https://mahardhika.org/

Pour envoyer des dons

Chèques
Les chèques en euros seulement et payables en France à l’ordre d’ESSF doivent être envoyés à :
ESSF
2, rue Richard-Lenoir
93100 Montreuil
France

Banque :
Crédit lyonnais
Agence de la Croix-de-Chavaux (00525)
10 boulevard Chanzy
93100 Montreuil
France
ESSF, compte n° 445757C

Références bancaires nationales (RIB) :
Banque : 30002
Indicatif : 00525
N° de compte : 0000445757C
Clé : 12
Compte au nom de : ESSF

Coordonnées bancaires internationales :
IBAN : FR85 3000 2005 2500 0044 5757 C12
BIC / SWIFT : CRLYFRPP
Compte au nom de : ESSF

Paypal : vous pouvez aussi transférer vos dons via Paypal (voir la commande placée en page d’accueil)->https://www.paypal.com/donate/?token=IWfKmLSeEC_VyeQ_b-tD3p8-njtO5sDM8_7gr1ssbabSeCXVnjw4UpQStlGcO7YJgKBBvm&country.x=FR&locale.x=FR]

HelloAsso : vous pouvez aussi transférer vos dons via HelloAsso (voir la commande placée en page d’accueil) :
https://www.helloasso.com/associations/europe-solidaire-sans-frontieres/formulaires/1/widget

En France, ces dons donnent droit à des déductions d’impôt. Il nous faut votre adresse pour vous envoyer un reçu fiscal (adresse en général indiquée sur les chèques).

Nous vous tenons régulièrement informés via notre site de la situation et de l’utilisation du fonds de solidarité.

P.-S.
• Traduction DeepL et Pierre Rousset