Coordination des comités de défense des hôpitaux et maternité de proximité

Fermeture des maternités : Cri de révolte des petites villes et villages de France

hier, par Info santé sécu social

L’Association des Maires Ruraux de France vient de ratifier le manifeste National pour la renaissance des maternités. Cette nouvelle signature s’ajoute à la longue liste des 2 700 soutiens, directs et en ligne, parmi lesquels les signataires ci-joint.

Sollicités par le Comité de Défense des Usagers du Site du Blanc, le collectif « Cpasdemainlaveille », les élus de l’Indre engagés dans la défense du site hospitalier du Blanc, et plus largement par la Coordination nationale des comités de défense des hôpitaux et maternités de proximité, tous partagent la colère et le désarroi des habitants qui refusent la disparition de leurs maternités. Avec les urgences et les EPHAD, les maternités sont devenues le symbole de la dégradation du système de soin, une dégradation qui, associée à la désertification médicale, à la non remise en cause de la liberté d’installation et aux difficultés d’accès aux soins primaires, mène à la catastrophe sanitaire.

La fermeture de ces services indispensables se fait au mépris des droits des patientes et de leur sécurité. Aucune concertation n’a été menée en amont avec les futures mamans, les premières concernées par cette décision. Aucune réflexion pour mettre en place des solutions innovantes n’a été lancée. Aucune alternative sérieuse ni contrepartie n’ont été apportées. Les engagements pris par les directions d’hôpital et l’ARS n’ont pas été respectés.

Les citoyens que nous sommes ne veulent pas subir cet écroulement. Comme aux dominos, la chute de la maternité entraîne celle de la chirurgie, des urgences, bientôt de l’hôpital dans son ensemble puis enfin du territoire. D’ailleurs, l’effondrement ne s’arrête pas au monde rural mais s’étend désormais aux banlieues, aux villes moyennes.

Ce déménagement du territoire est une grave atteinte à l’avenir du monde rural et à celui des petites villes où il se solde par une perte d’attractivité.

Face au rouleau compresseur de la centralisation, le mouvement de résistance prend de l’ampleur et prône au contraire un maillage du territoire, une redistribution intelligente des pôles d’excellence dans une idée de partage des compétences. La population est mobilisée, les médias lui tendent leurs micros. Pour autant le gouvernement et son administration restent sourds. Des réunions sont organisées à l’hôpital, à l’ARS. Pour rien ! Pour balader les élus et les représentants des citoyens – humiliation gratuite et inutile. Rien ne change, pire les fermetures s’enchaînent. Les actions en justice portées par les collectivités territoriales se multiplient, les futures mamans portent plainte. Rien n’y fait, le travail de sape continue. Le personnel clame sa souffrance. Mois après mois la situation se dégrade.

Parce que ne pas se révolter reviendrait à cautionner la disparition de la grande idée d’un service public de santé de proximité, accessible à tous, la coordination Nationale, l’ensemble des comités et collectifs citoyens dont le Comité de Défense des Usagers du Site du Blanc et le collectif « Cpasdemainlaveille » appellent chacun, chacune à signer le manifeste, à témoigner sur leurs pages sur les réseaux sociaux et à rejoindre les 2 700 personnes déjà engagées pour mener ce juste combat à leurs côtés.

https://www.change.org/p/renaissance-des-maternités-condamnées

Pour tout renseignement contacter :

Comité de défense des usagers du site hospitalier du Blanc (36)

comitedefensechlb@orange.fr – Facebook.com/defense.hopital.leblanc

Anne RUFFET-SCIARD / 06.79.71.18.35

Jean-Michel MOLS / 06.72.74.99.03

Cpasdemainlaveille (36)

Cpasdemainlaveille36@gmail.com – Facebook.com/cpasdemainlaveille

Bertrand COLY / 06.03.98.85.17

Coordination nationale des comités de défense des hôpitaux et maternités de proximité

cda12550@coordination-defense-sante.org

Le Manifeste :
https://www.change.org/p/renaissance-des-maternités-condamnées