Amerique du Nord

L’Humanité - Trump : lui sera bien soigné. Les autres, rien à cirer

il y a 4 jours, par Info santé sécu social

Vendredi 2 Octobre 2020
Christophe Deroubaix

« Ça va disparaître un jour comme par miracle. » Au moment où les alertes « infos » ont résonné en batterie, nous est revenu en mémoire cette phrase du même Trump. Un jour certes, mais pas sans avoir fait un détour par le chef d’État qui, au monde, a le plus cultivé le déni en la matière. Tel est pris qui n’y croyait pas.

Mâle alpha
Puis une deuxième pensée a surgi dans un esprit manifestement dérangé : ça tombe drôlement bien. Juste au moment où il était en chute libre (le dernier sondage, en date, réalisé par la chaîne CNBC, lui donne 13 points de retard sur Joe Biden), après un débat absolument catastrophique. Voilà de quoi créer un peu d’empathie puis de jouer, au terme de la période de quarantaine, au mâle alpha qui a surmonté le fléau.

Pas un mot de compassion
Après cette primesautière crise d’ironie facile et d’accès conspirationniste, la rationalité a pris le dessus. Donald Trump est un riche mâle blanc. Bien qu’âgé (74 ans) et frappé de facteurs de comorbidité (obésité), il a statistiquement moins de risques de mal finir qu’un homme noir pauvre de Milwaukee ou Detroit ou que ces 200 000 Américains déjà décédés, pour lesquels il n’a jamais trouvé un mot de compassion ni trouvé la vocation de réformer un système de santé inefficace et injuste.