Les mobilisations dans les hôpitaux en 2019 et 2020

L’Humanité - il y a urgence ! le billet du dr Christophe Prudhomme. Des excuses

il y a 1 semaine, par Info santé sécu social

Christophe Prudhomme est médecin au Samu 93.

Les réactions aux déclarations d’Emmanuel Macron concernant l’avenir de l’hôpital suscitent l’espoir chez certains et le scepticisme chez d’autres. Au-delà de ces appréciations, ce qui intéresse les personnels hospitaliers, c’est que le monde d’avant qui pointe de nouveau son nez ne se réinstalle pas insidieusement dans les semaines qui viennent. N’en déplaise aux optimistes qui sont prêts à faire confiance au président, des signes négatifs s’accumulent ces derniers jours, notamment dans plusieurs hôpitaux psychiatriques, ou encore au CHU de Saint-Étienne. Des premières mobilisations ont été organisées dans ces établissements et dans d’autres, dès le déconfinement. Il va falloir continuer.

L’urgence est à la concrétisation rapide des promesses
La grève à l’hôpital restant un geste symbolique, il est proposé, pour poursuivre le mouvement entamé il y a plus d’un an, l’organisation de rassemblements et d’actions ponctuelles dans et autour des hôpitaux, tous les mardis. Nos collègues belges ont expérimenté l’an dernier avec succès ces « mardis des blouses blanches ». Il est ainsi possible que s’y associent tous ceux qui nous ont applaudis les soirs à 20 heures. Ce peut être, notamment, l’occasion de décorer les murs dans et autour des hôpitaux avec nos revendications nationales et locales. Mais il faut laisser l’imagination au pouvoir pour proposer toutes les initiatives permettant que nous ne soyons pas oubliés.

Il s’agit bien de montrer que l’urgence est à la concrétisation rapide des promesses et qu’il n’est pas question qu’une énième réforme concoctée par les technocrates mandatés par les libéraux nous soit de nouveau imposée. Les meilleurs experts, ce sont les citoyens, qui connaissent très bien leurs besoins, et les personnels qui savent concrètement comment y répondre.