Environnement, santé au travail, prévention, droit à la santé, économie de la santé

L’Irdes - Investir dans la santé, un pari gagnant pour la croissance : Étude de McKinsey

il y a 2 jours, par Info santé sécu social

IRDES : Institut de recherche et documentation en économie de la santé

Dans un rapport publié le 8 juillet, le cabinet McKinsey démontre les bénéfices économiques à tirer d’un investissement fort dans la santé des populations. Selon ce document, intitulé "Prioritizing health : A prescription for prosperity", chaque dollar investi aurait un rendement économique de 2 à 4 $.

Ainsi, une meilleure santé pourrait accroître de 12.000 milliards de $ le PIB mondial en 2040. "Nous avions commencé ces travaux avant l’épidémie, qui a confirmé leur pertinence. Au fond, il n’y a pas à arbitrer entre santé publique et santé de l’économie, puisque les deux ne s’opposent pas et sont même corrélées", insiste Thomas London, directeur associé chez McKinsey. Les consultants ont calculé que le mauvais état de santé de la population mondiale réduisait le PIB mondial de 15% par an. En cause, les dépenses de soins, mais aussi les morts évitables, les arrêts de travail ou les incapacités professionnelles. "Nous estimons qu’en réinvestissant dans la santé, la charge mondiale de morbidité pourrait baisser de 40% d’ici à 2040, avec un impact positif de 8% sur le PIB", affirme Thomas London. En France par exemple, la mise en oeuvre des mesures préconisées par McKinsey diminuerait le fardeau de la maladie et de la mort sur la productivité et les dépenses de santé de 32%, un peu moins qu’à l’échelle mondiale, mais avec un rendement plus important : 10% de PIB supplémentaire.