La santé au travail. Les accidents de travail et maladies professionnelles

Le Monde - Bien-être au travail : les salariés sont de plus en plus nombreux à renoncer à leurs arrêts maladies

il y a 1 semaine, par Info santé sécu social

Alors que le nombre de salariés arrêtés pour des raisons de santé augmente, ils sont aussi plus prompts à ne pas respecter la prescription de leurs médecins.

Travailler à tout prix, quitte à se rendre (encore plus) malade. D’après une étude menée par l’assureur Malakoff Médéric et dont les résultats ont été publiés mardi 27 novembre par Le Parisien, les salariés français sont de plus en plus nombreux à faire ce choix et ce, alors même que le nombre d’arrêts maladies prescrits par les médecins augmente.

Le paradoxe a de quoi surprendre. D’après les résultats issus de l’analyse par la compagnie d’assurance des données de deux millions de ses assurés du secteur privés et d’un sondage réalisé en mai 2018 auprès de 5 000 salariés, les arrêts maladies augmentent en nombre et en longueur. Quarante-deux pour cent des personnes interrogées ont ainsi déclaré s’être vu prescrire un arrêt maladie au cours de l’année précédent le sondage. Ce chiffre a connu une hausse d’un point sur un an. On observe par ailleurs une augmentation de 10 % des interruptions de travail de plus de trente jours entre 2012 et 2016.

La productivité affectée
Or si les salariés du privé vont moins bien, ils renoncent de manière croissante à se soigner. D’après l’étude 23 % des arrêts maladies prescrits n’ont pas été respecté, ce qui représente quatre points de plus qu’il y a un an. Les plus touchés sont les professionnels de la restauration et de l’hôtellerie, secteur ou près d’un tiers des arrêts ne sont pas suivis. Le chiffre atteint près de la moitié des arrêts maladies concernant les directeurs généraux ou les présidents d’entreprises.

Signe des pressions ressenties par les personnes concernées, ce renoncement aux arrêts maladies est pourtant considéré par la moitié des personnes interrogées comme nuisant à leur productivité ou à la qualité de leur travail, voire à leur état de santé, provoquant dans certains cas des rechutes et le prolongement de leur maladie.