Covid-19 (Coronavirus-2019nCoV) et crise sanitaire

Le Parisien- Covid-19 « Nous n’avons jamais connu ça », selon Olivier Véran : +150 % de nouveaux cas de Covid-19 en une semaine

il y a 1 mois, par Info santé sécu social

La pandémie de Covid-19 en Francedossier

Lors des questions au gouvernement à l’Assemblée Nationale ce mardi, le ministre de la Santé a pointé une augmentation de 150 % du nombre de cas positifs au cours de la dernière semaine. Un record depuis le début de l’épidémie en France.

publié le 20 juillet 2021

Qu’ils sont loin les jours heureux du déconfinement. Deux mois jour pour jour après la réouverture des terrasses, la France a enregistré ce lundi 18 000 nouvelles contaminations au Covid-19, soit une augmentation de 150 % en une semaine (contre 7 000 cas lundi dernier). Une hausse fulgurante que « nous n’avons jamais connue. Ni avec le covid, ni avec le variant anglais, brésilien ou sud-africain », a alerté ce mardi Olivier Véran, lors d’une séance de questions au gouvernement sur la quatrième vague qui frappe la France.

Un tel niveau de cas positifs n’avait pas été constaté depuis la mi-mai. Le gouvernement craint que cette hausse des cas, qui touche essentiellement les jeunes pour l’instant, finisse par s’étendre aux personnes âgées ou fragiles non vaccinées et entraîne une hausse des hospitalisations.

L’ennemi est donc tout trouvé pour le ministre de la Santé : le variant delta, bien plus contagieux que ses prédécesseurs et qui représente déjà plus de la moitié des contaminations au coronavirus dans l’Hexagone. « Le virus circule beaucoup plus vite, a averti le ministre. Il circule essentiellement chez les jeunes, il circule sur tout le territoire national, il circule en outre-mer, je pense notamment à la Martinique. » L’occasion pour Olivier Véran de rappeler que « la seule arme » contre l’épidémie reste « la vaccination ».

40 millions de premières doses
Selon Jean Castex, qui s’est aussi exprimé ce mardi après-midi devant les députés avant une intervention prévue mercredi à 13 heures devant les Français, l’objectif de 40 millions de premières doses de vaccins contre le Covid-19 injectées « devrait être atteint à la fin du mois de juillet ». Le Premier ministre s’est targué d’avoir un mois d’avance sur le programme initial du gouvernement.

Mi-juin, il avait dit viser la barre des 40 millions fin août, ainsi que celle des 35 millions de Français totalement vaccinés au même horizon. Au 19 juillet, près de 38 millions de personnes avaient reçu au moins une dose et presque 31 millions étaient considérés comme complètement vaccinées, selon la Direction générale de la Santé.