Luttes et mobilisations

Le Quotidien du Médecin - Maternités de proximité : états généraux réussis et préparation d’un manifeste

25 mars, par Info santé sécu social

Martin Dumas Primbault
| 25.03.2019

Les petites maternités peuvent sourire. Leurs états généraux qui se tenaient au Blanc (Indre) ce week-end ont été couronnés de succès. Avec pas moins de 16 comités de défense venus de toute la France (Vire, Sarlat, Thann, Die…), la manifestation a rassemblé pendant trois jours environ 150 personnes. Au programme : débats, ateliers, tables rondes, le tout clôturé par une action symbolique devant l’hôpital de la commune.

Organisé par le collectif « C’est pas demain la veille » qui défend la maternité du Blanc depuis sa fermeture en juin dernier et la Coordination nationale des comités de défense des hôpitaux et maternités de proximité, l’événement avait notamment pour objectif la préparation d’un manifeste national à paraître dans les prochains jours. « Il faut être capable de faire des propositions pour les territoires », a déclaré Claire Moreau, membre du collectif, en ouverture des états généraux. « Le manifeste fera la synthèse des discussions du week-end, ensuite nous chercherons à la faire ratifier par un maximum de soutiens. »

Carte hospitalière

Les participants souhaitent une « montée en puissance collective » des mouvements de défense des services hospitaliers menacés de fermeture – que ce soit en raison du manque d’activité médicale ou de la réforme de la carte hospitalière, prévue dans le cadre du projet de loi de santé. « Mais l’objectif à terme est de faire réouvrir les maternités déjà fermées », veut croire Claire Moreau.

Après Bernay (Eure) fin janvier, c’est la deuxième rencontre de ce type. Une autre est déjà prévue à Saint-Vallier (Drôme) à la fin du mois d’avril