Les mobilisations dans les hôpitaux en 2019 et 2020

Lequotidiendumedecin.fr : Crise à l’hôpital : chaîne humaine à Paris et démissions en cascade avant la mobilisation du 14 février

il y a 3 mois, par infosecusanté

Lequotidiendumedecin.fr : Crise à l’hôpital : chaîne humaine à Paris et démissions en cascade avant la mobilisation du 14 février

Par Martin Dumas Primbault -

Publié le 03/02/2020

Après avoir été occultée pendant plusieurs semaines par le mouvement des retraites, la mobilisation à l’hôpital public reprend du poil de la bête. Ce dimanche 2 février, à l’initiative du collectif inter-hôpitaux (CIH), une centaine de personnes ont formé une chaîne humaine autour de l’hôpital Robert Debré (AP-HP) à Paris.

Les manifestants, pour la plupart médecins et soignants, dénoncent les conditions de travail et le manque de moyens dans les hôpitaux. « Sauvons l’hôpital public » ou « médecins en grève » pouvait-on lire sur des pancartes.

L’hôpital public connaît actuellement une vague de démissions sans précédent. Le 15 janvier, plus de 1 100 médecins et chefs de service ont menacé de démissionner de leurs fonctions administratives. Depuis la semaine dernière, beaucoup sont passés à l’action.

À Robert Debré, ils sont 27 à avoir remis leur lettre de démissions au directeur. Au total depuis le 27 janvier 194 médecins ont quitté leurs fonctions administratives à Rennes, Douai, Salon de Provence, Lyon ou encore Orléans. Le collectif en prévoit au moins 169 supplémentaires cette semaine à Saint-Louis (AP-HP), Nantes, Brest, Caen, Marseille, Ville-Evrard, Avignon et dans l’Essonne.

À Paris, pour enfoncer le clou, le nouveau président de la commission médicale d’établissement (CME) de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) et les six présidents de CME locales se sont engagés dans un courrier adressé à leur collègue à ne pas remplacer les démissionnaires « dans la mesure où les missions d’organisation du service et la sécurité de soins urgents seront maintenues ».

Une nouvelle journée de mobilisation est prévue par le CIH le 14 février à Paris et partout en France pour « déclarer son amour à l’hôpital public ».