Complementaires santé

Miroir social - Les déçus de la généralisation de la complémentaire de santé

Décembre 2016, par Info santé sécu social

Le 1er janvier 2016, la loi sur la généralisation de la complémentaire de santé entrait en vigueur. Destinée à améliorer la couverture de santé complémentaire des salariés du privé, cette mesure crée des déceptions au sein de la population concernée, sans compter qu’elle ne résout pas le problème d’accès aux soins pour les individus les plus fragiles.
Des garanties trop basiques
La généralisation de la complémentaire de santé a les défauts de ses qualités. Le panier de soins minimum est l’option retenue par (...)

Lire la suite
Parti Les républicains

Le canard enchainé - Fillon a déjà supprimé la Sécu

Décembre 2016, par Info santé sécu social

Attention, document col­lector ! Une fois n’est pas coutume, « Le Canard » a décidé de mettre en ligne sur son site Internet une œuvre majeure, un document pour l’Histoire : le programme santé de François Fillon ! Car cette perle est devenue introuvable sur le site du candidat, qui ne contient plus qu’un inoffensif résumé. Au soir du 13 décembre, après le grand rétropédalage de Fillon sur la Sécu, son équipe a supprimé du site de campagne ses 16 pages de « propositions détaillées » sur la santé. La fleur au (...)

Lire la suite
Les retraites

Capital.fr - Réforme des retraites : jusqu’à 10% de pension en moins pour les plus bas salaires

Décembre 2016, par Info santé sécu social

Quel sera l’effet des réformes sur la durée passée à la retraite et le montant de votre future pension ? A la demande du Conseil d’orientation des retraites, la Drees a simulé l’impact sur la situation des retraités des différentes séries de mesures législatives et réglementaires mises en oeuvre entre 2010 et 2015 pour redresser les comptes des régimes de retraites de base et complémentaire.
Sans grande surprise, le relèvement des deux bornes d’âge de la retraite – de 60 ans à 62 ans pour l’âge (...)

Lire la suite
Dans le monde

ActuSoins - Santé dans le monde en 2016 : le bilan de l’OMS

Décembre 2016, par Info santé sécu social

2016 a été une année mouvementée. Sur son site internet, l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), qui a affronté de nombreuses flambées épidémiques et crises humanitaires, fait le bilan. Et se félicite des succès obtenus, "malgré les défis mondiaux en matière de santé".
"Les facteurs de risque environnementaux, comme la pollution de l’air, de l’eau et du sol, l’exposition aux produits chimiques, les changements climatiques et les rayonnements ultraviolets, contribuent à plus d’une centaine de maladies et (...)

Lire la suite
L’Anticapitaliste Hebdo du NPA

L’Anticapitaliste Hebdo : Sécurité sociale : Oui, Fillon rime bien avec privatisation

Décembre 2016, par infosecusanté

Sécurité sociale : Oui, Fillon rime bien avec privatisation
Pour gagner la primaire de la droite, Fillon a mis l’accent sur son programme antisocial « à la Thatcher » : suppression de 500 000 postes de fonctionnaires et privatisation de la Sécurité sociale. Il n’a pas tardé à en avoir l’effet boomerang.
Ses annonces ont suscité inquiétude et colère chez toutes celles et ceux (et ils restent la grande majorité de la population) qui mesurent les conséquences de la destruction de la Sécu. Le PS et (...)

Lire la suite
Le financement de la Sécurité sociale

Slate.fr - Mais comment va la Sécurité sociale ?

Décembre 2016, par Info santé sécu social

Le déficit de la Sécurité sociale, son fameux « trou », pose avant tout un problème économique, même s’il est souvent un argument utilisé par les politiques. Il convient de restituer la réelle dimension de ce « trou ». En 2016, les pertes de la Sécu ne représentent que 1 à 1,5% des dépenses, selon le périmètre considéré.
Que penser d’une communication politique qui, un jour, prône des remises en question radicales pour manifester un engagement sans faille auprès des militants les plus engagés, avant le lendemain (...)

Lire la suite
Les professionnels de santé

Médiapart - Hôpital : l’absurde rente de la dialyse

Décembre 2016, par Info santé sécu social

21 décembre 2016| Par Caroline Coq-Chodorge
L’assurance maladie consacre 3,1 milliards d’euros par an à la dialyse, au détriment de la greffe pourtant moins coûteuse et plus efficace pour les patients atteints d’insuffisance rénale terminale. Mais la dialyse assure aux établissements de santé soumis à la tarification à l’acte de confortables revenus.
Comme le cœur et les poumons, les reins sont des organes vitaux. Jusqu’aux années 1960, les personnes aux reins trop malades mouraient, empoisonnés par (...)

Lire la suite
Luttes et mobilisations

FR3 - Les salariés de la clinique de l’Ormeau investissent le conseil départemental des Hautes-Pyrénées

Décembre 2016, par Info santé sécu social

Toujours en grève et plus que jamais déterminés à se faire entendre, les salariés de la clinique de l’Ormeau à Tarbes ont envahi le Conseil Départemental des Hautes-Pyrénées en fin d’après-midi. Ils comptent y passer la nuit.
Par Laurence Boffet | Après l’échec d’une nouvelle réunion de médiation avec leur direction ce mardi matin, plusieurs dizaines de salariés de la clinique de l’Ormeau à Tarbes ont envahi le Conseil Départemental des Hautes-Pyrénées. Après plus de 40 jours de grève, ils en appellent (...)

Lire la suite
Environnement et facteurs dégradant la santé

Le Monde - Perturbateurs endocriniens : le cadeau discret mais majeur au lobby des pesticides

Décembre 2016, par Info santé sécu social

Par Stéphane Horel
C’est un paragraphe qui n’a l’air de rien, ajouté tout en bas du document à la dernière minute. Il évoque, dans une formulation aussi tortueuse qu’impénétrable, une dérogation pour les produits agissant sur « la mue et/ou la croissance des organismes nuisibles ». Mais, reformulé en langage commun, il s’agit ni plus ni moins d’une concession de la Commission européenne au lobby des pesticides.
Quelques jours avant Noël, mercredi 21 décembre, avec trois ans de retard, la Commission doit (...)

Lire la suite
Environnement et facteurs dégradant la santé

Le Monde - Selon une étude menée par l’INRA, une importante proportion d’articles scientifiques consacrés aux OGM est entachée de conflits d’intérêts.

Décembre 2016, par Info santé sécu social

Pas moins de 40 % de conflits d’intérêts. Le chiffre, frappant, caractérise tout un corpus d’articles scientifiques portant sur les organismes génétiquement modifiés (OGM). Voilà la première conclusion d’une étude publiée par une équipe de chercheurs de l’Institut national de la recherche agronomique (INRA) dans la revue scientifique PLOS ONE, le 15 décembre. Seconde conclusion : ces conflits d’intérêts ont une influence patente sur les résultats de ces publications. Quand conflit d’intérêts il y a, « les (...)

Lire la suite

0 | ... | 7140 | 7150 | 7160 | 7170 | 7180 | 7190 | 7200 | 7210 | 7220 | ... | 8310