Les retraites

Regard.fr - Caroline Mecary : « Quand le Secrétaire d’Etat Laurent Pietraszewski parle des avocats, il ment »

il y a 4 mois, par Info santé sécu social

Les avocats sont entrés dans leur 9ème semaine de mobilisation. Ils seront dans la rue aujourd’hui pour s’opposer au projet de réforme des retraites et contester le recours au 49.3. Caroline Mecary, avocate au barreau de Paris, est l’invitée de #LaMidinale.

UNE MIDINALE À VOIR...
http://www.regards.fr/la-midinale/article/caroline-mecary-quand-le-secretaire-d-etat-laurent-pietraszewski-parle-des
À ÉCOUTER...
>> sur Spotify
>> sur Apple
ET À LIRE...

Sur la détermination des avocats contre la réforme des retraites
« Le 49.3 n’est pas un coup d’arrêt à notre mobilisation qui continue. »
« La réforme des retraites impacte tout le monde (…) et va appauvrir tout le monde. »
« Emmanuel Macron a fait le choix d’une part de ne pas augmenter les cotisations patronales et de faire payer à ceux qui travaillent, cette réforme. »
« Avec une augmentation du nombre de retraités, la pension va diminuer pour chacun. »
« Nous sommes en train d’affûter nos armes en vue d’une éventuelle saisine du Conseil Constitutionnel et nous avons pris langue avec les sénateurs pour leur donner tous les éléments qui permettent de justifier que, pour les avocats et au-delà les professions libérales, il y ait un régime qui soit différent. »
« [Avec cette réforme des retraite,] un tiers de la profession risque de mettre la clé sous la porte. Ce tiers qui gagne moins de 40.000 euros par - le revenu médian des avocats est de 32.000 euros par an. Et ces avocats sont ceux qui interviennent partout sur le territoire au titre de l’aide juridictionnelle, pour défendre les plus pauvres. »
« En bout de course, ce sont les plus pauvres qui n’auront plus accès à l’institution judiciaire. »

Sur l’affirmation du gouvernement du maintien de la caisse autonome des avocats
« C’est un mensonge de plus. »
« Ces gens-là se moquent du monde, ils sont dans une position dogmatique. »
« Pour faire cette réforme à tout prix, ils sont prêts à tous les mensonges. »
« Quand le Secrétaire d’Etat Laurent Pietraszewski parle des avocats, il ment. »
« Peut-on raisonnablement penser que 70.000 avocats seraient en grève depuis 9 semaines ? Peut-on raisonnablement penser que le Conseil National des Barreaux appellerait à la mobilisation jusqu’à aujourd’hui ? Est-ce que ces gens-là pensent que nous sommes des idiots, des ignares, des incultes, des imbéciles, qui ne comprenons rien à leur projet ? »
« Ces gens-là osent tout, ils n’ont peur de rien, ils sont sans scrupules, cyniques et ils n’ont qu’un objectif : que les retraites ne pèsent pas plus de 14% du budget de l’Etat. »
« Le projet de loi prévoit déjà cinq régimes : pour les fonctionnaires, pour les policiers, pour les gendarmes, pour les agriculteurs - qu’ils soient employeurs ou employés - et un régime pour les marins. Rien n’interdit donc qu’il y ait un sixième régime pour les professions libérales. Ça se justifie pleinement au regard de notre situation. »

Sur les propos du député Sacha Houlié sur la fin du métier d’avocat
« Le jour où monsieur Houlié aura besoin d’un avocat, je l’invite à aller prendre un algorithme pour le défendre. »
« Le projet politique du gouvernement à l’égard des avocats est bien d’éliminer un tiers de la profession : les plus modestes des avocats. »
« Il n’y a pas trop d’avocats. »
« La première prestation d’un avocat est une prestation humaine. »
« Contrairement à ce que pense monsieur Sacha Houilé qui serait avocat - mais qui n’a d’avocat que le nom - la justice n’est pas mathématique. Les évolutions jurisprudentielles ne sont pas justement le fait de la répétition des mêmes jurisprudences mais du pas de côté que les avocats peuvent apporter grâce à leur imagination dans la manière dont on peu interpréter une règle de droit. »
« Ce sont des gens [Sacha Houlié et les membres de la majorité présidentielle] sans conscience, qui ne méritent ni respect, ni égard, ni patience compte tenu de leur fermeture absolue. Ils sont dans un monde parallèle. Ils n’ont pas de connexion avec la réalité des citoyens de ce pays et donc ça ne peut que générer de la violence. »

Sur la tribune de Virginie Despentes
« Le texte de Virginie Despentes est un texte extrêmement fort parce qu’elle fait le lien entre le pouvoir politique, le pouvoir de l’argent et la relation entre les dominants et les dominés. Et il y a un moment où les dominés sont obligés de se lever, de se barrer et de dire merde à ce système-là. »
« Ce que font les avocats, dont on peut penser qu’ils appartiennent à une catégorie de privilégiés, montre que là aussi il faut se lever, il faut gueuler et refuser ce rapport de domination fasse à des choses qui ne sont pas acceptables. »
« Dès dimanche soir, nous étions dans la rue pour manifester notre opposition à cet usage du 49.3. »
« Il fait aller partout où il est possible de faire entendre sa voix. »