Le handicap

Viva - Personnes handicapées mentales : du nouveau dans les aides

il y a 3 mois, par Info santé sécu social

Par Marilyn Perioli -22 avril 2022

Les personnes atteintes d’un handicap mental auront droit à des aides supplémentaires pour faciliter leur quotidien. Elles pourront bénéficier d’une aide ménagère pour effectuer des tâches comme les courses ou les démarches administratives, à partir du mois de janvier 2023.

Bonne nouvelle pour les personnes atteintes d’un handicap psychique, cognitif, mental, ou un trouble du neuro-développement. C’est officiel, un décret paru le 2O avril ouvre la prestation de compensation du handicap (PCH) à ces malades.

Une aide enfin obtenue

Une aide réclamée depuis longtemps par les associations représentant les handicapés mentaux et leurs familles. Selon elles, les critères d’attribution de la PCH, qui permet depuis 2005 de financer une aide humaine pour certains gestes du quotidien, excluaient les personnes porteuses d’un handicap mental. L’injustice est désormais réparée.

Les conditions

Cette aide humaine sera être attribuée si la personne éprouve des difficultés à « gérer son stress » face à l’imprévu. Ou effectuer des « tâches multiples » de la vie quotidienne, comme les tâches successives nécessaires pour préparer un repas, précise le décret.

Mais aussi, pour faire ses courses, aller chez le médecin, prendre les transports, avoir une vie sociale…

Une nouveauté, car jusqu’à présent, pour bénéficier de cette aide, il fallait que la personne soit dans l’incapacité d’effectuer des tâches quotidiennes comme : se laver, s’habiller, aller aux toilettes, manger, se déplacer dans son logement. Or, les handicapés mentaux ne sont pour la majorité, pas empêchés par ces gestes du quotidien. En revanche, ils éprouvent des difficultés pour d’autres tâches comme effectuer des démarches administratives, prendre le bus…

Trois départements : les Ardennes, la Gironde et les Vosges, ont testé ce dispositif.