Luttes et mobilisations

Actu-soins - Nouvelles grèves à l’AP-HP en mai

23 avril, par Info santé sécu social

Malika Surbled |

Des journées de grève sont programmées les 2 et 3 mai, avec des actions dans les différents hôpitaux de l’AP-HP lors des CHSCT locaux.

Alors que le 1er avril dernier, Martin Hirsch a publié son arrêté relatif à l’organisation du temps de travail à l’AP-HP, la mobilisation du personnel contre cette réforme reste à l’Ordre du jour pour les syndicats USAP-CGT, FO, CFTC, UNSA et CFE-CGC.

"Grâce à la mobilisation du personnel, nos organisations syndicales ont pu retarder d’une année le vol de nos jours de repos. Les grandes grèves et manifestations de mai-juin 2015, dans l’unité syndicale ont pu réduire aussi l’impact de cette réforme, le directeur général souhaitant au départ faire passer les agents en 7h, soit zéro RTT (en dehors des soignants en trois équipes) " explique le syndicat SNPI CFE-CGC.

Depuis un an en effet, les agents et les syndicats de l’AP-HP (Assistance publique-Hôpitaux de Paris) manifestent contre la réforme Hirsch, qui consiste à réduire la durée quotidienne du travail pour diminuer le nombre annuel de RTT et faire ainsi des économies.

"Sans la trahison de la CFDT - seul syndicat ayant trouvé et signé un accord avec l’AP-HP, ndlr -, nous aurions pu bloquer la réforme et obtenir le changement de Direction générale. Les belles paroles sur la titularisation des CDD et le fait « d’éviter des suppressions de postes » n’ont pas résisté aux faits révélés par les deux expertises demandées par vos élus au CHSCT : en 4 ans, l’APHP a perdu 2353 postes statutaires, et compte 1200 contractuels de plus" estime le SNPI.

Alors que dés le premier avril, les agents de l’AP-HP perdront leurs deux jours de « forfait protocole », ainsi que la journée « fête des mères », et que les nouveaux embauchés le seront en 7h30 (15 RTT), les syndicats espèrent mobiliser encore et encore.

Rédaction ActuSoins