L’ordre des médecins

Alain Frobert - Menacé par l’Ordre des médecins d’interdiction d’exercer la médecine.

il y a 3 mois, par Info santé sécu social

19 février 2018

L’Ordre des médecins me menace depuis six mois de différentes façons de désinscription au tableau de l’Ordre des médecins et de ce fait d’interdiction d’exercer la médecine.

Bien sur, même menacé je continuerai à défendre ce projet de « Réseau National de centres de santé » au moment même où l’on lit dans la presse que le premier ministre et le ministre de la santé annoncent pour dans trois mois un grand changement du système de santé… ??

Depuis six mois je suis l’objet de lettres d’intimidation de l’Ordre, de menaces voilées d’interdiction d’exercer …je ne serai peut être plus autorisé à exercer la médecine dans un mois !!

J’ai donc décidé de lancer une autre pétition « Non au pouvoir exorbitant de l’Ordre des médecins »… ceux qui seraient intéressés pourront trouver cette pétition sur le site change.org et la signer et la diffuser !
https://www.change.org/p/monsieur-le-premier-ministre-non-au-pouvoir-exorbitant-de-l-ordre-des-m%C3%A9decins

Le Président de l’Ordre des Médecins vient de proposer à Mme Buzyn sa solution pour les « déserts médicaux », créer un nouveau statut de « médecin assistant territorial avec les avantages du secteur II », et en plus le Dr Bouet président de l’ordre national demande un salaire compensateur de quelques milliers d’euros pour le caractère « mission de service public » de ce nouveau statut de médecin assistant libéral de secteur 2 !!

Il est disposé à changer le code de déontologie par une demande expresse au conseil d’état pour permettre cette création…changer le code de déontologie quand cela convient à l’Ordre national et pour un nouveau projet de médecine payée à l’acte !

L’Ordre des médecins n’imagine que des projets pour réinventer le libéralisme, jamais un projet de salariat…l’Ordre des médecins n’est-il que l’Ordre des médecins libéraux ?

Alors que plus de 50% des médecins sont salariés ! Et que l’Ordre leur impose à eux aussi ses 330 euros de cotisations obligatoires annuelles !! Inutile de chercher quelques propositions de l’Ordre des Médecins vers de nouvelles pratiques médicales ou une défense de l’hôpital public.

L’ordre est toujours « à coté de la plaque » !!

L’Ordre des médecins n’a pas manifesté en septembre 2017 ses réserves sur la nouvelle tarification de « l’annonce d’un cancer » à 65 euros, sur l’augmentation des consultations pour les personnes âgées souffrant de la maladie d’Alzheimer ou sur la consultation à 44 euros pour la contraception des adolescents . Cela n’a pas choqué « Déontologiquement » l’Ordre…au contraire il l’a approuvé !!

Par contre il a trouvé que la défense de la déontologie passait par une lutte implacable pour l’abandon de la généralisation « du tiers payant » de Marisol Touraine.

Je ne cite pas toutes les positions antérieures réactionnaires … la liste est longue !…Mais la prime revient aux déclarations honteuses du Pr Lortat Jacob contre la loi de Simone Veil…à l’époque ce monsieur pensait représenter le corps médical et en donnait une piètre image…sauf que à cette époque un sondage montrait que 75 % des médecins approuvaient la loi de Simone Veil !

L’Ordre des médecins est un organisme réactionnaire qui ne représente pas la diversité d’opinions des médecins, il fonctionne toujours sur le mode corporatiste Pétainiste originel avec ses intrigues de couloir, ses élections sans profession de foi et à trois échelons ,élections de conseillers départementaux qui quelques années plus tard éliront des conseillers régionaux qui quelques années plus tard éliront des conseillers nationaux… ainsi il faudrait deux générations de médecins pour espérer changer la composition du conseil national de l’ordre des médecins…et cet Ordre a un pouvoir exorbitant.

L’Ordre invente des délits qui n’existent pas dans les lois de la République Française comme le montre le dernier exemple en Occitanie où un médecin a été condamné à 6 mois d’interdiction d’exercice parce qu’il recevait ses maîtresses dans son cabinet en dehors des heures d’ouverture du cabinet.

L’Ordre faciliterait les résolutions des problèmes entre médecins et usagers ?

Rappelons nous des affaires comme le médiator ou récemment le lévothyrox où le principe de précaution n’a pas été exigé par l’Ordre et des milliers de français ont été les cobayes d’un laboratoire pharmaceutique.

L’Ordre des médecins n’a pas protégé les usagers.

L’Ordre s’oppose à une évolution de la loi Claeys-Léonetti, en particulier il s’oppose au droit à mourir dans la dignité, au droit de décider de sa fin de vie.

L’Ordre des médecins est nuisible pour les usagers de la médecine et nuisible pour une large part du corps médical, il faut réformer l’Ordre pour qu’il ne conserve que des fonctions administratives bien définies et ne soit plus un tribunal d’inquisition ni un quelconque contre pouvoir médical.

Je suis un opposant résolu à l’Ordre des médecins et je rêve d’une médecine salariée en ambulatoire, humaine, moderne où les usagers de la médecine seraient bien mieux écoutés, bien mieux soignés sans aucune discrimination ni d’argent, ni de lieu d’habitation, ni de culture.

C’est ainsi, il faut savoir garder sa pensée libre même sous les menaces.

A 65 ans avec 40 ans d’exercice je suis médecin diplômé de gériatrie et de plusieurs diplômes universitaires, je n’accepte pas que le fait de défendre un projet de « Réseau national de centres de santé » , que le fait de dénoncer un pouvoir exorbitant d’une institution inventée par le maréchal Pétain et ayant fourni des listes de médecins juifs à la milice puissent être la justification d’une menace d’interdiction d’exercice par cette institution rétrograde tristement nommée « Ordre des médecins ».

Alain Frobert.