Le social et médico social

Alternative économique - LOGEMENT La fondation Abbé Pierre pointe le désengagement du gouvernement

il y a 2 semaines, par Info santé sécu social

« Tout se passe comme si l’attention des responsables politiques était obnubilée par la rigueur budgétaire. » C’est en ces termes que la fondation Abbé Pierre juge, sévèrement, la politique du logement du gouvernement Philippe dans son dernier rapport sur l’état du mal-logement, publié aujourd’hui. Dans sa ligne de mire, notamment, les « coupes aveugles » dans les APL et la mise à contribution des organismes HLM. Emmanuel Macron s’était pourtant engagé à mettre en oeuvre une vraie politique du « logement d’abord », au lieu de multiplier les places d’hébergement d’urgence pour les personnes en difficultés. Mais même si les intentions sont là, cela « n’est pas compatible avec les coupes massives dans le budget du logement », souligne la fondation Abbé Pierre. Le taux d’effort public pour le logement est ainsi passé de 2 % du PIB en 2009 à 1,7 % en 2018.