Luttes et mobilisations

CGT SUD FO santé sociaux : Préavis de grève et note intersyndicale pour les 24 et 25 novembre et suites..

il y a 3 mois, par infosecusanté

Préavis de grève et note intersyndicale pour les 24 et 25 novembre et suites..

Les Fédérations FO, CGT et SUD de la Santé et de l’Action Sociale ont décidé de déposer un préavis de grève national courant les journées des 24 et 25 novembre 2016.

Préavis de grève

Madame Marisol TOURAINE - Ministre des Affaires Sociales, de la Santé et des droits des femmes
OBJET : PREAVIS DE GREVE DU mercredi 23 novembre 2016 à 20 H au vendredi 25 novembre 2016 à 20 H

Madame la Ministre,

Conformément aux dispositions prévues par la loi du 13 juillet 1983 et aux articles L 2512-1, L 2512-5 du Code du Travail relatifs aux modalités de grève dans les services publics, nous avons l’honneur de vous informer de la décision prise par les Fédérations FO, CGT et SUD du secteur Santé et Action Sociale, de déposer un préavis de grève du mercredi 23 novembre 2016 à 20 H au vendredi 25 novembre 2016 à 20 H.

Ce préavis concerne l’ensemble des personnels médicaux et non médicaux publics et privés pour :
- les hôpitaux, cliniques, maisons de santé, maisons de retraite, de cure, des soins de suite, les laboratoires, officines pharmaceutiques, cabinets paramédicaux, Ehpad, services d’aide et de soins à la personne,
- l’ensemble des structures relevant du médico-social,
- l’ensemble des structures relevant de la prévention spécialisée, de l’accueil d’urgence, et d’une manière générale toutes les structures en lien avec un public…

Ce champ s’étend à l’ensemble des personnels d’une structure dès lors que cette structure assume une des activités au moins ci-dessus, ainsi qu’aux travailleuses et travailleurs en formation, aux étudiants des métiers sanitaires et sociaux, aux retraité-es, aux privées d’emploi des secteurs ci-dessus.

Le préavis a pour objet de couvrir deux événements :
1. Le Haut Conseil aux Professions Paramédicales (HCPPM) programmé le 24 novembre 2016, permettant ainsi aux professions paramédicales d’exprimer « leur colère » devant l’absence de réponses des pouvoirs publics à leurs légitimes revendications de déroulement de carrière En particulier les IADE, personnels de rééducation (ex : masseurs kinésithérapeutes, orthophonistes) ; personnels médico-techniques (ex : manipulateurs d’électroradiologie, techniciens de laboratoire).
2. Le Conseil Supérieur de la Fonction Publique Hospitalière (CSFPH) programmé le 25 novembre 2016, permettant ainsi à l’ensemble des personnels hospitaliers d’exprimer leur rejet de la politique d’austérité confirmée par le PLFSS 2017, la restructuration et le démantèlement des établissements impulsés par la loi Santé et la mise en place des GHT. L’absence de réponses des pouvoirs publics sur les revendications de déroulement de carrières des filières (paramédicales, techniques, ouvriers, administratifs et socio-éducatifs), de catégorie C, B et A.

Afin de permettre aux personnels médicaux et non médicaux, agents des établissements de la fonction publique hospitalière (secteur sanitaire, social et médico social) relevant de nos Fédérations de participer ou de se joindre aux mouvements et actions décidés, nos fédérations déposent un préavis de grève destiné à couvrir leurs absences pour la période allant du mercredi 23 novembre 2016 à 20 heures au vendredi 25 novembre 2016 à 20 heures.

NOTE AUX STRUCTURES SYNDICALES

Les Fédérations FO, CGT et SUD de la Santé et de l’Action Sociale ont décidé de déposer un préavis de grève national courant les journées des 24 et 25 novembre 2016.

Cette mobilisation s’inscrit dans la décision de nos Fédérations du boycott du HCPPM (Haut Conseil aux Professions Paramédicales) programmé le 24 novembre 2016, et du CSFPH (Conseil supérieur de la Fonction Publique Hospitalière) programmé le 25 novembre 2016.
1. Le boycott du HCPPM est décidé pour afficher la « colère » des professions paramédicales devant l’absence de réponse du Ministère de la Santé concernant les revendications d’évaluation des carrières, des corps et grades de la Fonction Publique Hospitalière Exemple : IADE, Personnels de Rééducation : Ex. Masseur-kinésithérapeute, orthophoniste ; Personnel Médico-technique : Ex. Manipulateur d’électroradiologie, Technicien de laboratoire.
2. Le boycott du CSFPH est décidé pour afficher la « colère » devant la politique d’austérité budgétaire imposée depuis des années par les gouvernements successifs pour les établissements publics de Santé et confirmée par le PLFSS 2017.

Nous dénonçons les dégradations extrêmes des conditions de travail des personnels ainsi que l’augmentation de la mortalité et la diminution de l’espérance de vie de la population inhérentes à ces politiques.

Nous dénonçons également la restructuration et le démantèlement des établissements publics de Santé impulsés par la Loi Santé et la mise en place des GHT.

Nous dénonçons également l’absence de réponse du Ministère sur l’ouverture de négociations sur le déroulement de carrière des filières (Paramédicales, Techniques et Ouvriers et Administratifs) de catégorie C, B et A.

Nous dénonçons la décision du Ministère d’installer un ordre infirmier illégitime pour la profession, obligeant les infirmiers à payer pour travailler.

Dans la perspective d’une mobilisation de très grande ampleur au premier trimestre 2017 :
Des initiatives seront prises au niveau national à l’occasion de ces deux dates.
Des initiatives peuvent être prises au niveau local (Assemblées Générales, conférences de presse, dépôt de motion aux ARS, aux Préfectures, etc, etc…).

TOUS ENSEMBLE,
NOUS NE LACHERONS RIEN