Luttes et mobilisations

CNAV TOURS COMMUNIQUE DES SYNDICATS CGT ET FO - Compte rendu de la journée de mobilisation du 31 janvier 2017

1er février, par Info santé sécu social

Compte rendu de la journée de mobilisation du 31 janvier 2017

De nombreux agents se sont retrouvés à la porte entre 7h et 9h manifestant par là que leur volonté d’être entendu par la Direction ne faiblissait pas.

Le débrayage de plus de 200 salariés démontre le renforcement du mouvement. La présence de la presse à la porte a permis aux organisations syndicales de décrire avec exactitude la situation vécue par les collègues du site qui n’est pas sans conséquences sur les retraités.

Le personnel en grève a contraint le nouveau secrétaire général de la CNAV, à les recevoir. Celui-ci a indiqué que, compte tenu des contraintes budgétaires, « il n’était pas possible de satisfaire tout le monde ». Il a poursuivi en affirmant que « des déroulements de carrière avaient eu lieu pour de nombreux collègues ». Sa tentative de division, comme celle d’un des directeurs du site de Tours disant à des cadres de certains secteurs, réunis pendant la grève, « il n’y a rien de plus à attendre que les mesures salariales liées à la réorganisation », n’a pas entamé la détermination du personnel.

Il est facile de mettre en avant certaines mesures individuelles quand la grande majorité des collègues sont bloqués dans leur déroulement de carrière, quand la technicité n’est pas reconnue, quand des catégories entières sont déclassées et des postes supprimés.

Nous voulons être reçus, nous voulons que nos revendications soient satisfaites, c’est tous ensemble, employés et cadres, que nous portons cette exigence.

A 11h15 le DRH de la CNAV (Paris) s’est adressé aux représentants CGT et FO pour proposer une rencontre à Tours avec une délégation de collègues et les syndicats. Lors de cette réunion, le DRH aura un mandat du directeur général Mr VILLARD.

La mobilisation, la grève, l’envoi massif de mails, la détermination des grévistes ont permis une première avancée. C’est un encouragement à continuer tous ensemble pour la satisfaction de nos revendications.

Tours, le 31 janvier 2017