Psychiatrie

Communiqué de l’USP (Union Syndicale de la Psychiatrie) : LA PSYCHIATRIE DÉCIMÉE

Juin 2016, par infosecusanté

LA PSYCHIATRIE DÉCIMÉE
Trois syndicats de psychiatres (Idepp, SPH et Spep) appellent à une journée de grève et d’action le 27 juin 2016 contre l’effet délétère des GHT sur la psychiatrie.
L’Union Syndicale de la Psychiatrie (USP) se réjouit du réveil, quoique tardif, de ces syndicats.
Pour rappel, l’USP s’est positionné en congrès contre les GHT, nouvelle superstructure se superposant aux actuels services, pôles, hôpital et a appelé pour la psychiatrie à une demande générale de dérogation (motions loi de modernisation et dérogeons aux GHT).
La psychiatrie de secteur avec ses articulations et ses réseaux est une nouvelle fois menacée.
L’USP dénonce les attaques répétées et coordonnées contre la psychiatrie :
- La baisse des moyens généralisée au niveau national qui sera facilitée localement par les GHT devenus bras armés des ARS.
- La dégradation programmée de la formation des psychiatres (motion formation des internes).
- Les attaques haineuses de l’état contre les équipes et la pratique du packing, plus généralement contre la pédopsychiatrie (communiqué commun SPH-USP du 17 mai).
L’USP appelle à signer les pétitions :
- Gardons une formation de qualité en psychiatrie. Pour une psychiatrie humaniste
- Packing : non au défaut de soins programmé
- Secrétariat d’état aux handicapés : suppression de la circulaire interdisant le packing
L’USP soutient l’action initiée par les 3 autres syndicats de psychiatrie publique à l’encontre de l’installation des GHT.