Coordination nationale des comités de défense des hôpitaux et maternités de proximité

Déclaration de l’AG de la coordination : NOTRE SANTE EN DANGER !

Octobre 2016, par Info santé sécu social

NOTRE SANTE EN DANGER !

Le 8 novembre, nous serons avec les hospitaliers, les professionnels de la santé, du médico-social et du social !

Notre santé va mal !

Les contraintes budgétaires imposées depuis des années ont des conséquences désastreuses.

La déstructuration du système hospitalier public et privé non lucratif français se poursuit. Avec l’’instauration des groupements hospitaliers de territoire, 135 groupements hospitaliers se substitueront aux 850 hôpitaux publics.

De nombreux établissements sont soumis à des restructurations drastiques.

Des services entiers sont fermés, des lits supprimés partout, des activités « non rentables » abandonnées, des investissements retardés au-delà du raisonnable.

Les conditions de travail des personnels se dégradent avec, pour conséquence, une pénibilité accrue, des burn-out en série, un nombre de suicides qui interpelle.

Les conditions d’accueil, la qualité des soins, la proximité et la sécurité sont remises en cause.

Les pratiques de soins sont mises à mal, tout particulièrement en psychiatrie.

En ville et à la campagne, du fait des problèmes de démographie médicale et paramédicale, des restructurations et fermetures, la désertification sanitaire s’étend.

Des mesures d’urgence sont aujourd’hui indispensables, mesures sans lesquelles notre pays connaîtra une grave crise sanitaire.

Pourtant le projet de loi de finance de la sécurité sociale pour 2017 prévoit encore 4 milliards d’euros en moins pour notre santé dont 860 millions pour l’hôpital.

Il faut rompre avec la résignation !
Nous sommes toutes et tous concernés !
Notre santé, c’est notre affaire.

Le 8 novembre, les professionnels de la santé, du médico-social et du social seront en grève et dans la rue à l’appel d’une intersyndicale FO-CGT-SUD.

Nous serons à leurs côtés pour exiger :

- Une santé publique de qualité et de proximité pour toutes et tous

- De réelles mesures pour résoudre la crise démographique des professionnels de santé (suppression du numérus clausus, régulation de l’installation)

- Des budgets à la hauteur des enjeux et pour cela un Projet de financement de la sécurité sociale rompant avec l’austérité

- Une véritable démocratie sanitaire

Nous avons notre mot à dire sur notre santé !

Nous appelons à participer aux rassemblements et aux initiatives
tenus ce jour-là.

Usagers-ères, citoyens-nes, professionnel-les, ensemble pour un service public de santé de qualité et de proximité répondant aux besoins de la population !

Déclaration de l’Assemblée générale de la Coordination nationale des comités de défense des hôpitaux et maternités de proximité

Montreuil le 23 octobre 2016