Coordination nationale des comités de défense des hôpitaux et maternités de proximité

En Aveyron, l’ARS maintient l’activité de deux maternités sous conditions

Mai 2016, par infosecusanté

En Aveyron, l’ARS maintient l’activité de deux maternités sous conditions
Sophie Martos

| 20.05.2016

Les maternités de Millau et de Saint-Affrique, dans l’Aveyron, ont été autorisées à maintenir leur activité sous conditions de mettre en œuvre un projet médical commun pour prendre en charge les futures naissances, a annoncé jeudi 19 mai l’ARS Languedoc-Roussillon Midi-Pyrénées.

Distantes d’une trentaine de kilomètres, les deux maternités enregistrent un nombre d’accouchements proche de 300 par an, inférieurs aux seuils définis au plan national. Ce projet médical de territoire vise à organiser des équipes médicales communes entre les centres hospitaliers de Millau et de Saint-Affrique, pour les conforter dans leur mission de continuité des soins. Une démarche qui s’inscrit en cohérence avec les dispositions des futurs groupements hospitaliers de territoire (GHT).

La veille de cette décision, les usagers et élus locaux de la Coordination nationale des comités de défense des hôpitaux et maternités de proximité avaient saisi le Défenseur des droits pour lui réclamer le maintien de plusieurs établissements dont celui de Millau