Luttes et mobilisations

FR3- Troisième semaine de grève à la clinique de l’Auzon (Puy-de-Dôme)

il y a 3 jours, par Info santé sécu social

La clinique psychiatrique privée de l’Auzon à La Roche-Blanche (63) toujours à l’arrêt. Les salariés dénoncent une marchandisation de la santé et l’absence de dialoguie social avec leur direction. Les 110 patients ont tous été évacués vers d’autres établissements.

Les salariés de la clinique psychiatrique de l’Auzon, située à la Roche-Blanche dans le Puy-de-Dôme, poursuivent leur grève. Ils entament leur troisième semaine de mobilisation.

Ce mardi, à 10 heures, ils se sont rendus à l’hôpital de la Châtaigneraie où se tenait une réunion de la fédération de l’hospitalisation privée. Jacques Cocheux, délégué syndical CGT explique : "Nous nous sommes invités à cette réunion pour faire entendre notre voix. Nous voulons faire remonter que notre employeur le groupe Ramsay, propriétaire de la clinique ne respecte pas les relations sociales. Il est fermé à tout dialogue social".

Selon les salariés, les avancées de la direction ne sont pas suffisantes. S’ils ont été entendus concernant leur perte de congés, ils demandent toujours une augmentation de salaire. Alors qu’ils demandent 150 euros net par mois, la direction aurait proposé 16 euros. Ils dénoncent également des conditions de travail difficiles, le non remplacement du personnel et du matériel médical mal adapté.

Jacques Cocheux, délégué syndical CGT explique : "A ce jour, nous n’avons aucune nouvelle proposition de la part de notre direction et nous n’avons aucun interlocuteur du côté de la Préfecture".

Avec 98% de grévistes et une troisième semaine de grève qui commence, les patients ont été évacués vers d’autres établissements hospitaliers.

Les employés en grève ont prévu de se rassembler, mercredi 19 avril, place de Jaude, de 9 heures à 17 heures. Un concert de soutien sera également donné par les Flying Tractors, vendredi à 18h30, au bar Les régates à Clermont-Ferrand.