Luttes et mobilisations

France bleu Creuse - Ehpad : les syndicats appellent les familles à rejoindre les piquets de grève le 30 janvier

il y a 3 semaines, par Info santé sécu social

Les personnels réunis en intersyndicale appellent à la grève le 30 janvier, dans 10 jours, dans tous les Ehpad de Creuse. Des débrayages et grèves seront organisés pour dénoncer le manque de personnels qui mène, selon les syndicats, à la "maltraitance institutionnelle" des résidents.

Les soignants des Ehpad appellent tous les creusois à se mobiliser. Les syndicats nationaux, réunis en intersyndicale appellent à la grève le 30 janvier dans tous les EHPAD de France. Les soignants dénoncent leurs conditions de travail, le manque de personnel surtout qui les contraint à courir, à négliger les toilettes ou les repas et au final à maltraiter les patients, ce qu’on appelle la "maltraitance institutionnelle".

Les syndicats veulent 1 soignant pour 1 résident
Pour la première fois, les grévistes invitent les familles de résidents à se mobiliser avec eux devant leurs établissements. Ils leur proposeront de signer une pétition pour réclamer un meilleur ratio de personnel par rapport au nombre de résidents. Pour l’instant, il est de 0,6 soignant pour un résident en France, contre 1,2 en Allemagne par exemple. Les syndicats réclament un ratio de 1 pour 1 pour permettre de traiter "dignement" les personnes âgées dépendantes accueillies.

Des mobilisations à Saint-Vaury, Guéret, Ajain, Fursac et ailleurs
Parmi la trentaine d’Ehpad de Creuse, la plupart voient leur personnel se mobiliser le 30 janvier.

à 13h30 à Guéret, devant l’Ehpad Anna Quinquaud, où les syndicats ont invité le député de Creuse à les rejoindre ;
à 13h30 à l’Ehpad de Saint-Vaury ;
à 15h à l’Ehpad d’Ajain ;
à 10h à l’Ehpad de Fursac, pour un débrayage d’une heure, où les grévistes seront rejoints par leurs collègues de La Souterraine, Marsac et Bénévent.

Une réunion est prévue à 10 heures le mardi 30 janvier à l’Agence régionale de santé de Creuse à Guéret, qui chapeaute les Ehpad du département. Les syndicats vont faire valoir leur revendications.