Divers

France info TV : La pauvreté continue d’augmenter en France, selon le Secours catholique

il y a 1 mois, par infosecusanté

La pauvreté continue d’augmenter en France, selon le Secours catholique

Dans son rapport annuel publié le 17 novembre, le Secours catholique s’alarme du l’augmentation de la pauvreté en France. Neuf millions vivent sous le seuil de pauvreté, dont trois millions d’enfants. L’association explique également que les besoins ne sont pas uniquement matériels mais aussi relationnels.

La pauvreté continue d’augmenter en France, selon le rapport annuel du Secours catholique-Caritas France publié le 17 novembre. Parmi les nombreuses difficultés, celles qui concernent l’alimentation sont mentionnées dans 55% des cas. Ce chiffre est "en nette augmentation entre 2010 et 2013" précise le rapport. Les demandes d’aides au paiement du loyer, ou de factures d’eau et d’énergie sont mises en avant par 18% des personnes.

Le Secours catholique signale également que "de nouvelles familles, plus proches du seuil de pauvreté, n’arrivent plus à joindre les deux bouts entre maigres ressources et dépenses contraintes croissantes". En France, neuf millions de personnes vivent sous le seuil de pauvreté, fixé à 1 008 euros par mois en 2014. "Parmi elles, trois millions d’enfants et 1,5 million de jeunes âgés de 18 à 30 ans", explique Bernard Thibaud, secrétaire général du Secours catholique, invité de franceinfo le 17 novembre.

"Cette pauvreté n’est pas seulement matérielle", souligne l’association. 57% des personnes rencontrées expriment un besoin d’écoute et font état d’un sentiment d’isolement "de plus en plus durement ressenti". Dans l’Oise, Isabelle, une mère de famille sans emploi, est aidée financièrement et socialement par le Secours catholique. "Ça permet de s’évader" a-t-elle expliqué à Florian Cazzola.

Un manque d’information sur les aides

L’association constate aussi que "la proportion d’étrangers en situation de précarité augmente fortement" parmi les personnes accueillies, alors que leur nombre reste quasiment stable en France. "Cela confirme leur précarisation croissante dans notre pays" explique t-elle dans son rapport.

Le Secours catholique conclut que le système de protection sociale actuel "couvre insuffisamment" les ménages vulnérables. Il note par exemple que le taux de non-recours au Revenu de Solidarité Active (RSA) atteint 38% parmi les ménages sans aucun revenu d’activité accueillis au Secours catholique, souvent à cause d’un manque d’information.

Le rapport sur la pauvreté en France du Secours catholique repose sur l’analyse de 85 179 fiches statistiques récoltées en 2015 par les bénévoles de l’association. Toutefois, elle reconnaît que ces chiffres ne sont pas parfaitement représentatifs de l’ensemble des ménages rencontrés.

Sur son compte Twitter, l’assocation a interpellé les candidats à la primaire de la droite et du centre afin que les pauvres ne soient pas "les grands oubliés de la campagne présidentielle".