L’Anticapitaliste Hebdo du NPA

Hebdo L’Anticapitaliste 392 (13/07/2017) - Concarneau (29) : Unis contre l’hôstérité !

il y a 4 mois, par Info santé sécu social

Une centaine de personnes représentant 28 comités locaux ont participé les 23, 24 et 25 juin derniers à Concarneau aux 27e rencontres de la Coordination nationale des comités de défense des hôpitaux et maternités de proximité.

L’ordre du jour était dense, ponctué de moments conviviaux autour de repas. Le premier atelier concernait l’accès aux soins des personnes en perte d’autonomie, introduit par une camarade de la Commission Santé, Sécu et Sociale du NPA. Celle-ci a insisté sur les populations concernées par cette notion : les personnes âgées mais aussi les personnes dites handicapées, concluant sur des propositions du NPA comme contribution au débat. Le second atelier portait sur les attentes des comités locaux, avec la coordination nationale mais aussi les liens avec les médias et le travail en coopération avec les syndicats de salariéEs.

Cette première journée de travail s’est terminée par un débat public sur les solutions possibles aux difficultés d’accès aux soins, dont la création de centres de santé : celui créé par la municipalité de Bergerac (24), et la bataille pour l’ouverture d’un centre à Concarneau.

Construire le lien

La matinée du dimanche a été conclue par une assemblée générale qui a élargi ses statuts à la question de l’accès aux soins pour touTEs. Comme l’a précisé Hélène Derrien, présidente de la coordination nationale : « La notion de proximité que nous défendons n’a pas changé dans le sens où elle reste un axe majeur de notre combat. Mais les formes que prend sa défense ont, elles, évolué. On ne se contente plus de défendre des services hospitaliers et des maternités de proximité. Nous intégrons l’ensemble des services qui participent à l’accès aux soins. (…) Nous voulons tisser encore plus de liens avec les comités locaux, afin de nous battre sur un nouvel enjeu : gagner la bataille de la transparence sur les programmes régionaux de santé, actuellement élaborés dans la plus grande opacité. Nous réaffirmons aussi notre attachement à la Sécurité sociale et à un remboursement des soins à réellement 100 % de leur coût. Nous le faisons en lien avec la Convergence nationale des services publics, en solidarité avec les personnels de ces services, avec les médecins. »

Bref, un week-end dense d’élaboration pour repartir mieux armés pour de nouvelles batailles.

Correspondante