L’hôpital

Infirmier.com - Emploi : plus d’offres mais des contrats précaires dans la santé

il y a 3 mois, par Info santé sécu social

Selon les résultats d’une enquête menée par Joblift, en 2016, le marché de l’emploi des professionnels de santé s’est plutôt bien porté puisque les publications d’offres ont augmenté de 27,7 % par rapport à 2015 mais les soignants doivent souvent composer avec des emplois précaires. Explications.

Les infirmiers se sont principalement vu proposer des contrats intérimaires et des CDD en 2016 selon une étude menée par Joblift.

Les métiers de la santé sont très demandés sur le marché de l’emploi, comme le révèlent les résultats d’une étude menée par Joblift1. En effet, les publications d’offres dans le secteur de la santé ont augmenté de 27,7 % entre 2015 et 2016. Chez les infirmiers, le nombre de publications a cru de 29,9 % et de 33,2 % chez les aides-soignants. Toutefois, les offres proposées conduisent souvent à des emplois précaires.

Moins de contrats à durée indéterminée pour les infirmiers

Les établissements, publics comme privés, privilégient les contrats temporaires aux contrats à durée indéterminée (CDI) ce qui engendre une précarisation des emplois. Ainsi, le nombre de (CDI) proposés a diminué de 7 % dans le secteur public alors que le nombre de contrats à durée déterminée (CDD) a augmenté de 5 %. Soulignons également que par rapport à 2015, le nombre d’offres proposées par les structures publiques a chuté de 13 %. Le secteur privé a quant à lui proposé plus de contrats intérimaires (+ 6 %) au détriment des CDI qui ont perdu 6 points. Les infirmiers sont particulièrement touchés par la baisse du nombre de CDI proposés. Seules 44 % des offres publiées pour les IDE sont des CDI. 29 % et 26 % sont des contrats en intérim ou des CDD.

infographie emploi

Du fait de la croissance importante des secteurs de la gériatrie (30 000 structures en plus par rapport à 2015) et de la petite enfance (400 000 structures en plus), les EHPAD et crèches devraient fournir un emploi stable et durable aux professionnels de santé dans les années à venir. Le nombre d’offres proposées dans ces établissements est d’ailleurs en forte augmentation (+41 % pour les aides-soignants et +34 % pour les infirmiers en EHPAD notamment). Rappelons également que selon le rapport « Les métiers en 2022 », publié en avril 2015, les perspectives d’emploi des professions de soins et d’aides aux personnes fragiles sont plutôt bonnes. En dix ans, 350 000 postes nets d’aides à domicile, d’aides-soignants et d’infirmiers devraient être créés., dont 92 000 emplois d’IDE.