EHPAD

J.I.M. - Suppression des emplois aidés : EHPAD en danger ?

il y a 1 mois, par Info santé sécu social

Paris, le 20 octobre 2017 - Le gouvernement a annoncé vouloir supprimer 150 000 emplois aidés dès 2017, et 110 000 en 2018. Les directeurs d’EHPAD (Etablissements hébergeant des personnes âgées dépendantes) tirent la sonnette d’alarme. Pour eux, la fin de ces contrats prévue par le gouvernement

Philippe risque de rompre le très fragile équilibre de ces institutions.

L’association des directeurs au service des personnes âgées (AD-PA) et plusieurs syndicats ont ainsi signé ensemble un courrier adressé à Emmanuel Macron pour l’alerter sur la situation vécue dans les maisons de retraite, où le personnel est déjà souvent contraint de repousser certaines activités, situation qui risque de s’aggraver davantage avec cette décision.

David Penneroux, représentant de l’Association des directeurs au service des personnes âgées en Haute-Vienne explique ainsi auprès de la radio France bleu « j’attends une réponse, parce que c’est la première fois que l’AD-PA et les syndicats écrivent ensemble » et souligne également que le passage par un emploi aidé permet d’aboutir à des « formations diplomantes ».

Notons encore que le collectif action citoyenne a organisé une journée noire ce mercredi pour demander un moratoire sur la suppression des emplois aidés, une étude d’impact sur l’évolution des financements publics aux associations, la mise en place dès le budget 2018 d’une ligne budgétaire de 800 millions d’euros et l’ouverture d’une négociation sur l’emploi associatif.

F.H.