L’hôpital

JIM - Système de santé : Edouard Philippe annonce des « réflexions intenses » et cinq priorités

il y a 1 semaine, par Info santé sécu social

Eaubonne, le mardi 13 février 2018 -

En déplacement au centre hospitalier d’Eaubonne dans le Val-d’Oise, le chef du gouvernement et son ministre de la Santé ont annoncé le lancement prochain de « concertation à tous niveaux » et de « réflexions intenses » d’une durée de 3 mois pour aboutir à une réforme « globale, cohérente, méthodique » de l’ensemble du système de santé, estimant que « le temps des rafistolages est révolu ».

Les cinq travaux d’Agnès Buzyn
Les discussions qui se dérouleront de mars à mai, prendront la forme, au niveau local, du recueil de l’avis « des acteurs du terrain » et au niveau national d’une consultation en ligne. Le gouvernement a d’ores et déjà identifié les « cinq grands chantiers » sur lesquels devront plancher autorités, experts et citoyens : qualité et pertinence des soins, modes de financements, développement du numérique, formation des professionnels de santé, gestion des ressources humaines à l’hôpital et organisation territoriale de ces derniers.

Aussi, certaines orientations sont confirmées : qu’il s’agisse des regroupements d’hôpitaux (qui seront « approfondis »), du « virage ambulatoire », de la modification de la T2A ou encore de l’instauration d’un service sanitaire pour les étudiants en santé.

Au-delà des établissements de soins, les réflexions engloberont aussi les soins de ville dont les dépenses devront faire l’objet d’une meilleure « régulation ».

Enfin, le Premier ministre a dévoilé que 100 millions d’euros seront alloués au ministère d’Agnès Buzyn pour mener à bien cette refonte qui devrait atteindre sa plénitude fin 2019.

Xavier Bataille