La Sécurité sociale

Le Figaro - Plus de 80% des Français ne croient pas que la Sécu est « sauvée »

il y a 5 mois, par Info santé sécu social

Les personnes interrogées pour le Carnet de santé France Inter-Le Figaro-MNH réalisé par Odoxa, ne croient pas aux déclarations rassurantes de la ministre des Affaires sociales Marisol Touraine qui affirme avoir « sauvé la Sécu ».

La confiance n’est pas là. La ministre des Affaires sociales Marisol Touraine a beau répéter qu’elle a « sauvé la Sécu », une grande majorité de Français ne le croit pas. Pas moins de 84% d’entre eux ne croient pas la promesse du gouvernement selon laquelle les comptes de la Sécurité sociale seront à l’équilibre l’année prochaine, d’après le sondage du Carnet de santé des Français France Inter-Le Figaro-MNH réalisé par Odoxa.

Dans le détail, seuls 15% croient la promesse de la ministre. Sans surprise, la méfiance est plus grande parmi les sondés de droite - 91% doute de la parole de Marisol Touraine. À gauche, la défiance est également grande, les trois quarts des sondés de ce bord pensant qu’elle n’arrivera pas à remettre la Sécu à l’équilibre.

Et pourtant, 96% des Français estiment que le retour à l’équilibre des finances sociales est un objectif « important », voire « prioritaire ». Seuls 4% pensent que ce n’est pas un sujet important. Logiquement, ils sont prêts à prendre des mesures sévères pour sauver l’Assurance maladie, branche qui présente le déficit le plus fort de la Sécurité sociale. Ainsi, 72% sont favorables à « inciter les médecins à limiter les arrêts maladie ». En revanche, pas touche aux hôpitaux publics ! Pas moins de 73% sont contre le regroupement d’établissements.

« Septembre noir »

Le baromètre du Carnet de Santé France Inter-Le Figaro-MNH met en lumière que les Français ont vécu un « septembre noir ». « Les affections hivernales reviennent en septembre, faisant exploser la part des Français malades (+8 points) », à 26%, relève Odoxa. Un plus haut depuis un an et demi. Le coût des soins a en conséquence explosé, de 75 euros en août à 84 euros en septembre.