L’industrie pharmaceutique

Le Généraliste - 60 millions de consommateurs alerte sur la présence de nanoparticules dans six médicaments courants

il y a 4 semaines, par Info santé sécu social

Camille Roux| 24.03.2018

Dans son numéro du mois d’avril, le magazine 60 millions de consommateurs alerte sur la présence de nanoparticules de dioxyde de titane (TiO2) dans six médicaments courants : Efferalgan © 1 g, Spasfon ©, Zyrtecset ©, Nurofen © 400 mg, Doliprane © poudre 200 mg et Euphytose ©. Cette molécule, qui n’est autre qu’un colorant blanc, serait en effet cancérogène selon une récente étude de l’Institut national de la recherche agronomique (Inra). L’institut estime d’ailleurs que les résultats, obtenus chez le rat, nécessitent tout de même « une vigilance » et une « analyse des risques » chez l’homme.

60 millions de consommateurs, qui avait déjà révélé la présence de TiO2 dans des confiseries et des gâteaux, dénonce l’absence d’obligation des laboratoires à signaler la présence de ces nanoparticules dans les notices de médicaments. Le magazine considère aussi que les arguments des laboratoires pour justifier la nécessité du TiO2 en tant que principe actif du médicament ne sont pas convaincants.

La revue conseille donc aux consommateurs de privilégier des médicaments équivalents qui ne contiennent pas de nanoparticules, lorsqu’ils existent. Ainsi, on privilégiera le Doliprane © 1 000 mg ou le Paracétamol Arrow © 1 g à l’Efferalgan © 1 g ; le Spasfon-Lyoc © 80 mg au Spasfon © comprimés ou encore le Doliprane © 200 mg en comprimés à sa version poudre. À noter que l’Euphytose ©, le Nurofen © 400 mg et le Zyrtecset © n’ont aucun équivalent sans TiO2 sur le marché d’après 60 millions, qui a épluché les notices des concurrents.