Secteur privé non lucratif

Le Monde.fr : Maternité des Bluets : signature d’un protocole d’accord sur la gouvernance

il y a 2 semaines, par infosecusanté

Maternité des Bluets : signature d’un protocole d’accord sur la gouvernance

Ce texte vise à assurer un « meilleur fonctionnement » de cet établissement qui se trouvait sous la menace imminente d’une suspension provisoire d’activité.

Le Monde.fr avec AFP | 24.10.2016

Deux affiches à l’entrée de la maternité des Bluets dans le cadre d’une manifestation contre une éventuelle augmentation de l’activité, le 8 mars 2008.
La maternité parisienne des Bluets, pionnière de l’accouchement sans douleur, pourrait se diriger vers une sortie de crise. Après la perte de sa certification auprès de la Haute Autorité de santé (HAS), le 21 septembre, la structure va devoir réformer sa gouvernance.

Un protocole d’accord a été signé le 19 octobre par l’Agence régionale de santé (ARS) d’Ile-de-France et par le gestionnaire de l’hôpital Pierre-Rouquès - Les Bluets, l’association Ambroise-Croizat, une structure de la fédération CGT de la métallurgie, également signataire, ont fait savoir lundi 24 octobre les parties prenantes.

Ce texte, établi pour six mois et validé la semaine dernière par la commission médicale des Bluets, vise « à assurer un meilleur fonctionnement de l’établissement », selon l’ARS Ile-de-France. Le protocole stipule ainsi que la direction de la maternité « repose sur une direction administrative et une direction médicale ».

En dehors de ses responsabilités, l’association Ambroise-Croizat « s’abstiendra de toute intervention directe ou indirecte dans la gestion quotidienne de l’établissement » et « toutes les décisions de gestion reposeront sur un accord du binôme directrice des Bluets/direction médicale ». Cela « fait partie du plan d’action sur lequel nous travaillons », a commenté la directrice des Bluets, Nadia Ghedifa.

3 000 accouchements par an

D’ici à l’année prochaine, la maternité devra produire un document intitulé « compte qualité ». Une nouvelle visite de la Haute Autorité de santé aura lieu avant le 31 octobre 2018 pour vérifier si la direction a résolu les dysfonctionnements qui ont donné lieu à la perte de sa certification.

Dans son rapport, la HAS avait notamment fait part de ses réserves concernant « le management de la qualité et des risques, la gestion du risque infectieux, le parcours du patient et le management de la prise en charge médicamenteuse du patient ».

La maternité des Bluets pratique quelque 3 000 accouchements par an, possède un centre de planification familiale et d’IVG ainsi qu’une unité d’assistance médicale à la procréation.