Branche maladie de la sécurité sociale

Le généraliste - De plus en plus de bénéficiaires de la CMU et de l’ACS

21 avril, par Info santé sécu social

+ 1,9% sur un an pour la CMU-C et + 8,2% pour les ACS. De 2015 à 2016, les bénéficiaires des aides aux soins sont en progression. Selon des données communiquées mardi par le Fonds CMU, le nombre titulaires de ces régimes a atteint 7 millions de personnes.

Fin 2016, près de 5,5 millions de personnes avaient bénéficié de la couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C). Dans le détail, le nombre de ces bénéficiaires a progressé de 2,4% en métropole et baissé d’autant dans les DOM, où les effectifs "sont en régression depuis le mois de mars 2016", constate le Fonds CMU. L’année dernière, la "dépense totale de soins prise en charge pour les bénéficiaires de la CMU-C au régime général" représentait 1,84 milliard d’euros, pour un coût moyen de 417 euros par bénéficiaire, en "baisse de 1,6% sur l’année".

Parallèlement, près de 1,5 million de personnes ont obtenu une attestation ouvrant droit à l’ACS (aide à l’acquisition d’une complémentaire santé). L’ACS s’adresse aux personnes aux revenus modestes (moins de 980 euros par mois environ pour une personne seule) mais supérieurs au plafond d’attribution de la CMU-C (environ 730 euros par mois pour une personne seule). Elle prend la forme d’un "chèque santé" à présenter à sa mutuelle ou son assureur pour réduire le montant de sa cotisation annuelle. Parmi les bénéficiaires de l’attestation, 1,12 million de personnes l’avaient ainsi utilisée fin 2016 pour souscrire l’une des complémentaires labellisées par le gouvernement dans le cadre d’une réforme lancée en 2015. Entre avril et décembre 2016, le taux d’utilisation des attestations ACS est "passé de 70% à près de 78%", se félicite le Fonds CMU. Et pas forcément pour une couverture maladie au rabais, puisque plus des trois quarts des personnes couvertes par un contrat ACS, qui ont le choix entre trois niveaux de garanties, ont souscrit des offres de niveau supérieur et/ou intermédiaire.